Gares et accessibilité

Les gares

Depuis 1998, la rénovation des gares régionales a représenté un investissement de 47 millions d’euros, dont 23 millions financés par la Région Centre-Val de Loire. Sur les 147 gares régionales, 135 on été rénovées.

L’action du Conseil régional vise à satisfaire les attentes des voyageurs en matière d’accès, d’accueil (abris voyageurs, garages à vélos, stationnement automobile, arrêts minute, correspondances avec les autres modes de transports locaux, signalisation, accessibilité aux personnes à mobilité réduite…), d’information (fiches horaires, SMS, afficheurs permettant une information en temps réel…), de commercialisation et distributeurs de billets, de sécurité et d’accessibilité.

L’accessibilité

Démarche engagée en Région Centre-Val de Loire

Prenant en compte dès 2002 cette nécessité dans la démarche de service rendu au public, la Région Centre-Val de Loire, les associations de personnes à mobilité réduite et la SNCF s’attachent ensemble à trouver des solutions au plus près des besoins légitimes des populations en situation de handicap.

33 gares sont rendues accessibles :

Amboise, Beaugency, Sainte Maure, Salbris, Gien, Châteauneuf sur Cher, Gièvres, Vendôme, Nogent le Rotrou, Montrichard, Chinon, Port Boulet, Epernon, La Loupe, Châteaudun, Toury, Langeais, Joué les Tours, Bléré La Croix, Issoudun, Loches, Argenton sur Creuse, Brou, Voves, Château-Renault, Port de Piles, Romorantin, Valençay, Avord, Saint Amand-Montrond,

Lamotte Beuvron, Nogent sur Vernisson, Briare. Sont mis en place dans chacune de ces gares :

  • des portes automatiques en entrée et sortie de la gare,
  • des guichets surbaissés équipés d’une boucle audio
  • des bornes audio pour les malvoyants et aveugles,
  • divers aménagements spécifiques de voirie pour les gares retenues (rampe d'accès , places réservé)

 

De plus, un passage souterrain équipé d’ascenseurs a été mis en place à la gare de Courville sur Eure et des ascenseurs sont en cours d’installation à la gare d’Épernon.

C’est au total plus 4,81 M€ investis sur la mise en accessibilité des gares, dont 2,75 M€ versés par la Région Centre-Val de Loire

Les cars accessibles des lignes routières

Depuis 2005, à chaque renouvellement de marché avec la SNCF et les transporteurs routiers, la Région a intégré dans les cahiers des charges, la nécessité de proposer des autocars accessibles, répondant aux dernières normes issues de la loi du 11 février 2005 et notamment le décret sur la mise en accessibilité des autocars ; ainsi, à terme, tous les autocars TER Centre-Val de Loire circulant sur le territoire régional seront équipés d’élévateurs, de systèmes d’information voyageurs en particulier. De plus, un travail est en cours avec certains Départements afin de rendre accessibles les points d’arrêts.

Schéma Directeur d’Accessibilité

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a donné un nouveau cadre aux acteurs concernés pour appréhender efficacement et opérationnellement cette problématique.

L’enjeu de cette démarche est de permettre à tous les citoyens, quelles que soient leurs déficiences, d’accéder au service régional de transport. En effet, chacun est appelé, du fait des circonstances de la vie ou tout simplement de son vieillissement, à voir un jour sa mobilité réduite. Il en est de même pour les personnes accompagnées d’un enfant, des femmes enceintes, des voyageurs circulant avec des bagages ou des personnes ne maîtrisant pas le langage écrit ou oral.

Le schéma directeur d’accessibilité du service régional de transport public :- fournit d’abord, et sur la base d’un état des lieux de l’existant, les éléments de contexte de la prise en compte de l’accessibilité,- définit ensuite les améliorations à apporter à la chaîne de déplacement,- propose enfin, aux propriétaires des sites et des installations, le cadre d’une mise en œuvre qui réponde aux enjeux que le présent schéma soulève.

La Région Centre-Val de Loire a adopté le 19 décembre 2008 son Schéma Directeur d’Accessibilité.

Vous avez une observation, une question sur l’accessibilité du réseau TER ? Un recueil est à votre disposition à l’accueil de l'Hôtel de Région situé au 9 rue Saint-Pierre Lentin à Orléans.
Vous pouvez également adresser un courrier à : Monsieur le Président de la Région Centre-Val de Loire - CS 94117 - 9 rue Saint Pierre Lentin - 45041 Orléans cedex 1