Autocars TER Centre-Val de Loire

Des lignes routières régionales

Le réseau TER Centre-Val de Loire, ce sont également des services routiers. Ainsi, vingt-deux lignes routières TER Centre-Val de Loire desservent le territoire régional en substitution ou en complément de services ferroviaires.

A ce titre, la Région Centre-Val de Loire poursuit sa démarche visant à offrir un service routier TER Centre-Val de Loire de qualité. Elle a pour objectif en effet de mettre en cohérence les services routiers avec les services ferroviaires, de manière à affirmer la notion de réseau de transport public régional et à proposer des prestations homogènes, quel que soit le mode de transport utilisé.

Des bus régionaux modernes, confortables, accessbibles aux personnes à mobilité réduite

Ainsi, à chaque renouvellement de contrats, les standards de confort et de qualité du service sont revus. Comme pour le matériel ferroviaire, une hiérarchisation du confort et des services à bord est recherchée pour adapter les véhicules (autocars ou mini-cars) au type de service assuré (interurbain long parcours, bassin de vie, services de doublage scolaires).

  • Les équipements

Les voyageurs bénéficient de la climatisation régulée par automate (chauffage et rafraîchissement) et diffusée individuellement, du double-vitrage teinté assurant une meilleure isolation phonique et thermique, de la radio.

De même, l’accent a été mis sur le confort à la place. Les voyageurs disposent en effet de sièges tourisme inclinables, de repose-pieds relevables muti-positions, de tablettes individuelles, d’accoudoirs et de liseuses individuelles.    

  • La mise en accessibilité des véhicules

Dans le cadre de la mise en accessibilité du réseau TER Centre-Val de Loire, et parallèlement à l’action menée dans les gares TER Centre-Val de Loire, la Région et la SNCF améliorent l’accessibilité du matériel roulant TER Centre-Val de Loire notamment celle des autocars.

Engagée en 2005 avec la mise en accessibilité de la première ligne routière TER, Tours – Chinon, la démarche se poursuit désormais à chaque renouvellement de contrat de sous-traitance routière.

Ainsi, en application du décret du 3 mai 2008 de la loi du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la Région Centre-Val de Loire intègre les normes d’accessibilité dans les cahiers des charges de chaque ligne routière.

A titre d’exemple, depuis mars 2011, la ligne TER Tours – Loches – Châteauroux est dotée de 23 autocars neufs équipés d’un élévateur électro-hydraulique de type rétractable situé dans l’emmarchement médian permettant la prise en charge de personnes à mobilité réduite (P.M.R). Six d’entre eux, destinés aux circulations Tours – Châteauroux, sont dotés de toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite.