Le tourisme en région Centre-Val de Loire

Les orientations stratégiques

La Stratégie Régionale du Tourisme et des Loisirs 2016-2021 se décline en quatre axes :

  • Renforcer les atouts majeurs du tourisme en région Centre-Val de Loire
  • Enrichir l’offre pour renouveler l’expérience-client
  • Accompagner la montée en compétence et la mise en réseau des acteurs
  • Placer l’expérience-client au cœur de la stratégie marketing

Les chiffres clés du tourisme en région Centre-Val de Loire

L’offre :

  • 130 000 lits touristiques marchands (dont la moitié dans l’hôtellerie de plein air) et 390 000 lits en résidences secondaires
  • 32 700 emplois salariés et non-salariés (dont la moitié dans l’hôtellerie et la restauration et dans les départements d’Indre-et-Loire et du Loiret ; en proportion des emplois totaux, le Loir-et-Cher est au premier rang des départements de la région Centre-Val de Loire, par le poids du tourisme : les emplois de ce secteur y sont donc plus visibles)

La demande :

  • 3 milliards d’euros de consommation touristique annuelle (1 emploi salarié du secteur du tourisme suscite ainsi plus de 90 000 € de retombées économiques par an sur le territoire régional, par les dépenses touristiques, directes et indirectes : hébergement, restauration, transports, visites, achats, locations…)
  • 9 millions de nuitées par an dans les hôtels, les campings (dont près des ¾ dans les trois départements de l’axe ligérien : Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) et les résidences de tourisme et hôtelières, auxquelles s’ajoutent les nuitées dans les autres types d’hébergement : villages-vacances, gîtes, chambres d’hôtes, meublés de tourisme…
  • 9,2 millions de visiteurs par an dans les monuments, sites et musées (dont trois enregistrant entre 800 000 et 1 500 000 d’entrées payantes par an : le château de Chenonceau, en Indre-et-Loire ; le château de Chambord et le ZooParc de Beauval à Saint-Aignan, en Loir-et-Cher ; dont les cathédrales de Chartres, en Eure-et-Loir, et de Bourges, dans le Cher, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO) et auxquels on peut ajouter les utilisateurs des véloroutes dont « La Loire à Vélo » : 935 000 cyclistes ont été comptabilisés en 2015 sur les 900 km de l’itinéraire, en région Centre-Val de Loire et en région des Pays de la Loire.

Une Conférence régionale du tourisme de Nature

La Stratégie Régionale de Tourisme Durable 2011-2015 affiche les grandes orientations et une nouvelle vision du tourisme régional. Le modèle de développement touristique que souhaite privilégier la Région Centre repose sur plusieurs ambitions, parmi lesquelles, l’affirmation d’un positionnement « Nature et Culture ». La Région Centre souhaite développer le Tourisme de Nature sur son territoire et a organisé une Conférence régionale du tourisme de Nature le 23 octobre 2012 au domaine régional de Chaumont-sur-Loire afin de réunir les acteurs impliqués dans cette filière.

Mais qu'est-ce que le Tourisme de Nature ?

Le Tourisme de nature se définit comme une activité et une économie touristique qui consiste à vivre une expérience dans la nature, et à faire découvrir les milieux naturels.
Le tourisme de nature est reconnu comme un marché en émergence. Une demande touristique réelle en matière de découverte des milieux naturels existe.
La stratégie régionale de tourisme durable 2011-2015 adoptée en octobre 2011 affiche une volonté forte pour développer cette filière.
La Région Centre souhaite structurer  une offre stratégique et compétitive  dans 4  grandes filières (patrimoine culturel, tourisme de nature, itinérances douces, art de vivre).

L’ambition régionale pour la filière Tourisme de Nature

  • Développer les activités de tourisme de nature en cohérence avec les objectifs de protection du patrimoine naturel et de développement durable des territoires.
  • Inventer, structurer et qualifier une nouvelle offre de prestations et de produits de tourisme de nature, qui propose du sens aux habitants et aux touristes.

5 destinations « tourisme de nature » en région Centre

  • La Brenne
  • Le Val de Loire
  • Le Perche
  • La Forêt d’Orléans
  • La Sologne

Le tourisme de nature, un axe fort de la Stratégie Régionale pour la Biodiversité

Au-delà des actions de protection des espèces et milieux remarquables et patrimoniaux, la Région souhaite, à travers cette stratégie, affirmer que la biodiversité est aussi facteur de développement économique et scientifique. 

Une diversité de milieux et de sites remarquables :

  • Réserves naturelles régionales
  • Parcs Naturels Régionaux (PNR)

La Stratégie Régionale pour la biodiversité renforce le rôle des Parcs Naturels Régionaux comme coordinateurs de la démarche sur leurs territoires respectifs au-delà de leur rôle d’expérimentation. C’est donc une mise en synergie entre les acteurs et les territoires qui permet de construire une offre cohérente et adaptée pour le tourisme de nature.

La promotion des éco labels touristiques en région Centre

Le Loir-et-Cher est un territoire pilote dans ce domaine, grâce à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Loir-et-Cher, qui a démarré en 2011 sur le territoire du Pays des Châteaux (46 communes) son programme « Objectif Tourisme Durable ».

S’adressant aux prestataires touristiques locaux, ce programme se compose de 3 modules :

  • Un séminaire d’information sur les enjeux environnementaux, économiques et de société du tourisme durable,
  • Un pré-diagnostic « RESPECT » élaboré au sein de l’entreprise accompagné d’un plan d’actions,
  • Une formation spécialisée en vue notamment d’obtenir un Eco label environnemental (Eco label Européen, Clé verte, Ecogîtes)

Ce dispositif est repris dans le cadre du programme de formation régional Tourisme O’ Centre (anciennement Destination Centre) 2012-2013. Un module de formation a ainsi été créé sur le développement durable et les éco labels touristiques, ce qui permettra d’étendre cette action aux cinq autres départements de la région.

Partager cet article 
  • facebook
  • twitter
Note moyenne de l'article : 2.6/5
Noter cet article :
noter l'article