Le CREPS du Centre-Val de Loire

Sous l’impulsion de la Région Centre-Val de Loire, maître d’ouvrage, le CREPS a été réalisé à Bourges et a ouvert ses portes en 2005.

Le CREPS, Etablissement public national du Ministère de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, occupe aujourd’hui un ensemble de bâtiments et d’installations de grande qualité réalisé par la Région Centre-Val de Loire, selon un partenariat unique en France (FEDER, Etat, Conseil Général du Cher). 
Le CREPS de la Région Centre-Val de Loire à Bourges inscrit son action dans le cadre des directives nationales d’orientations de son ministère de tutelle : 

  • accueil des pôles relevant des filières d’accès au sport de haut niveau
  • formation initiale et continue aux métiers du sport et de l’animation
  • animation d’un pôle ressources national « sport et handicap »

La présence du CREPS à Bourges permet de dynamiser le sud de la région Centre-Val de Loire et est un pôle d’attractivité pour le Cher.

Le vélodrome en chiffres

  • 8 877 m² de surface totale
  • 1 piste de 200 m répondant aux exigences olympiques
  • 500 places assises
  • Une aire centrale de 1 900 m²

 

Note moyenne de l'article : 1.6/5
Noter cet article :
noter l'article

Le vélodrome couvert de la Région Centre, un équipement d’exception

À l’occasion de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2012, les besoins en installation sportive de haut niveau ont été recensés sur le territoire français. Dans le domaine du cyclisme, il a été prévu de construire 7 vélodromes couverts. Même si la candidature de Paris n’a pas été retenue, la réalisation des vélodromes est restée d’actualité.

La Région Centre et le Département du Cher ont alors exprimé leur intérêt pour la construction d’un vélodrome couvert à Bourges, en complémentarité du CREPS.

Ce vélodrome constitue un enjeu d’attractivité pour la région Centre et le département du Cher, ainsi qu’un enjeu de développement pour la discipline du cyclisme au sein du CREPS et du sport de haut niveau en région Centre.

Avec le CREPS, auquel il est rattaché, il est appelé à constituer un ensemble sportif composé de base de vie et d’outils d’entraînements, qui se situera au deuxième rang français par son importance, après l'INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance) du bois de Vincennes.

Un vélodrome multifonctionnel :

Principalement destiné à la pratique du cyclisme sur piste, ce vélodrome permettra toutefois l’accueil de 500 spectateurs pour des manifestations publiques.

La géométrie du bâtiment permet d’en faire une halle des sports qui pourra accueillir la pratique de jeux de ballons, de l’athlétisme en salle,... ainsi qu’une piste de course à pied de 260 mètres pour l’échauffement et le travail en fractionné.

Le niveau inférieur du vélodrome est composé de vestiaires, d’une salle de musculation et de locaux pédagogiques.

Un parking paysager sera situé à proximité du vélodrome pour en faciliter l’accès. De plus, les athlètes pourront y accéder par un tunnel sous le boulevard Koening reliant le CREPS au niveau inférieur du vélodrome.

Une piste de 200 m conçue par Ralph SCHURMANN

La piste de cyclisme, en bois de Sibérie, est conçue par l’architecte allemand Ralph Schürmann, spécialiste mondialement reconnu, qui a entre autres conçu les installations des derniers jeux olympiques de Pékin. Le dessin spécifique de la piste, l’inclination des virages et la courbure générale de la surface permettront aux athlètes d’y atteindre une vitesse de 80 km/h.

D’une longueur de 200 mètres sur 6,5m de large, la piste est constituée de deux parties droites et deux virages relevés dont les rayons de 18m sont constants. Cet ensemble stable et de surface au fini irréprochable est complété d’une zone de sécurité de 4m de large réalisée dans les mêmes matériaux. L’inclinaison de la piste selon les zones droites ou courbes varie de 13 à 46 %.

Un bâtiment tourné vers le développement durable :

Le bâtiment a été pensé pour consommer le moins d’énergie possible. La couverture devrait accueillir des panneaux photovoltaïques sur 1650 m² destinés à produire près de 100 kw d’électricité.

Raccordé au réseau de chauffage urbain, le CREPS et le vélodrome sont chauffés par un réseau eau chaude basse température régulé et calorifugé.
Un bardage translucide posé en périphérie sur les quatre derniers mètres du bâtiment, complété par un vélum en toile perforée réparti sous la charpente, permet le fonctionnement du bâtiment à la lumière naturelle.

Conception du bâtiment

Pour concevoir ce bâtiment, l’Atelier Carré d’Arche, mandataire, s’est associé à l’atelier Piétu-Bosredon, architecte, et aux bureaux d’étude SEITh pour la conception du chauffage, de la ventilation et de l’éclairage.
Le calcul des structures en béton a été confié au BET Dagallier-Fouchet, tandis que la charpente de bois sera conçue par BET Sylva Conseil, spécialiste des grandes halles de sports.
L’aménagement extérieur a été confié au bureau d’études Brigitte Barbier.
La réalisation de la piste a été confiée à la Société MATHYS.

Objectif du vélodrome
  • Renforcement de l’offre de Formation dans le secteur Public
  • Développement de l’activité Cycliste en compétition et en loisir
  • Accueil du Pôle espoir et de « collectifs jeunes », en partenariat avec la Fédération Française de Cyclisme
  • Pratique du cyclisme en milieu scolaire avec des partenariats scolaires
Budget :
  • Coût total du projet : 13 779 666 €
  • Région Centre : 6 799 666 €
  • État : 2 388 000 € (CNDS : 1 880 000 – CPER : 500 000)
  • Département du Cher : 2 800 000 €
  • Ville de Bourges : 1 800 000 €
Le Cyclisme en Région Centre

La Région Centre compte près de 137 clubs (soit 5,5 % des clubs français) et plus de 6 013 licenciés dont 88,6 % d’hommes et 11,37 % de femmes.

La Région Centre soutient et accueille de grands rendez-vous cyclistes sur son territoire : le Paris/Bourges ; le Trophée d’Or Féminin, le Paris/Tours Espoirs, la Classic de l’Indre Trophée Fenioux, la Roue Tourangelle, le Tour du Loir-et-Cher…  Au total ce sont plus de 700 manifestations sportives dans le domaine du cyclisme qui se déroulent en région Centre.

Répartition des licenciés par type de pratique ou de discipline

  •   Cyclisme Traditionnel : 4 269 pratiquants, soit 70.99% des licenciés
  •   BMX : 1 335 pratiquants, soit 22.20% des licenciés
  •   VTT : 385 pratiquants, soit 6.40% des licenciés
  •   Polo-Vélo 23 pratiquants, soit 0.38% des licenciés

La Région est un partenaire de premier plan pour la pratique du cyclisme :

La Région Centre soutient le cyclisme de façon significative, en 2012, elle lui a consacré un budget total de 950 000 €.

Pour le Tour de France 2013, la Région Centre a mobilisé 22 500 € de crédits pour les deux étapes organisées à Tours et Saint-Amand Montrond.

Pour aller plus loin : Le site du CREPS du Centre (nouvelle fenêtre)

Note moyenne de l'article : 1.4/5
Noter cet article :
noter l'article