Quels sont les objectifs d'un Cluster en région Centre-Val de Loire ?

Objectifs de la Région

  • Faire émerger ou renforcer des partenariats, des innovations, des coopérations nationales et internationales, dans des domaines qui apparaîtront comme des points particulièrement dynamiques de la recherche en région Centre-Val de Loire. Les clusters sont envisagés comme des creusets dans lesquels les interactions entre recherche, formation, économie et société pourront permettre un saut qualitatif décisif pour la recherche sur notre territoire en termes de compétences, d’attractivité et de visibilité internationale dans ces domaines.
  • Soutenir un nombre limité de clusters, qui auront un périmètre adapté à l’émergence d’échanges et de projets novateurs entre l’ensemble des partenaires du cluster.
  • Apporter un soutien de type contractuel exclusivement destiné à financer les besoins en fonctionnement, sans lien direct et immédiat avec des projets susceptibles d’être financés par d’autres dispositifs existants.
  • Définir un contrat d’objectifs avec des modalités de financement les plus souples possibles.

Modalités de mise en oeuvre

Un appel à propositions a été lancé en décembre 2008 par l’intermédiaire de tous les établissements et organismes de recherche présents en région Centre-Val de Loire.

24 dossiers ont été reçus et présentés le 13 mars 2009 en réunion plénière du CoReT.

Les principaux établissements et organismes de recherche se sont réunis en avril 2009 pour transmettre un avis sur ces dossiers. Cet avis s’est concrétisé par la répartition des dossiers en trois grandes catégories.

Les membres nommés du CoReT ont tenu compte de cette répartition et ont choisi d’expertiser 16 dossiers relevant de deux catégories sur les trois proposées.

Chacun de ces 16 dossiers a fait l’objet de recommandations qui ont été remises le 10 juillet au Président de Région et transmises à chacun des établissements et porteurs de projets.

4 dossiers ont été retenus pour être financés par la Commission permanente régionale du 26 février 2010.