Faire dialoguer Sciences et Société, mieux partager en région les savoirs et la culture de l'innovation

« Vulgariser la science, diffuser les concepts scientifiques au plus grand nombre, c’est faire progresser la société »
Albert Jacquard

Une diffusion de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) qui favorise le développement de l’esprit critique pour une citoyenneté active.

Depuis la loi de 2013, « la Région coordonne, sous réserve des missions de l'Etat et dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche, les initiatives territoriales visant à développer et diffuser la Culture Scientifique, Technique et Industrielle, notamment auprès des jeunes publics, et participe à leur financement ». La Région Centre-Val de Loire partage les enjeux sociétaux de la CSTI définis dans le cadre de la Stratégie nationale de CSTI :

  • Un enjeu culturel : conforter notre culture commune et créer du lien,
  • Un enjeu démocratique et politique : éclairer le débat public et les choix politiques concernant l’impact pour nos sociétés des avancées des sciences et de la technologie,
  • Un enjeu éducatif : former les jeunes citoyennes et citoyens de demain, contribuer à leur émancipation, les éclairer sur les choix en termes d’orientation vers les formations supérieures et leur ouvrir de meilleures perspectives d’insertion professionnelle,
  • Un enjeu sociétal : favoriser les facteurs d’inclusion et intégrant la dimension environnementale.

L’élaboration de la stratégie régionale, adoptée le 28 juin 2018, s’est appuyée sur différentes modalités de concertation et sur l’implication des acteurs, faisant émerger 3 ambitions majeures :

  1. Sensibiliser les citoyens d’aujourd’hui et de demain par une offre de CSTI éducative et inclusive. La politique régionale de diffusion de la CSTI vise à faire bénéficier davantage de citoyens du partage des connaissances et cible prioritairement les publics non familiarisés avec les sciences et les plus « éloignés » de la CSTI, que ce soit pour des raisons géographiques, économiques aussi bien que sociales. Des actions développant l’esprit critique, le sens du débat contradictoire et participatif, ou encore porter à connaissance des démarches de sciences participatives sont particulièrement recherchées. Le portail web Echosciences permet au grand public comme aux professionnels ou encore aux medias de trouver des ressources, des idées de sorties, de lieux à visiter, etc.
  2. Créer une animation du réseau qui réponde aux besoins des acteurs locaux de la CSTI dans leur diversité. La Région accompagne Centre•Sciences en tant que tête du réseau des acteurs de la CSTI. Il s’agit de structurer, de faire vivre et d’accompagner ce réseau grâce notamment aux actions suivantes :
  • L’élaboration d’une charte régionale de la CSTI fédérant la communauté d’acteurs concernés
  • La mise à disposition d’un annuaire régional de la CSTI identifiant les acteurs du réseau régional, qu’ils soient producteurs, diffuseurs ou distributeurs de CSTI, et leurs ressources potentielles
  • L’élaboration d’un agenda des formations utiles au réseau
  • La tenue du Forum régional de la CSTI ouvert à des acteurs de la culture, ainsi qu’à des acteurs de l’éducation populaire, de l’éducation à l’environnement, de l’industrie et de l’innovation.
  1. Partager le suivi stratégique de la CSTI, dans un dialogue avec l’Etat en particulier mais aussi l’ensemble des acteurs.

Pour aller plus loin :