Formation professionnelle de demain

FPD-A4-02216-1.jpg

Groupe de citoyens contributeurs « Formation de demain » : Retour sur la première séance de travail du 29 avril 2016

Le Conseil régional Centre-Val de Loire vous mobilise pour construire la stratégie de développement de la Formation et l'Orientation Professionnelles de demain. Cette stratégie, nous concerne tous : des jeunes aux adultes, en formation, en activité, en reconversion professionnelle ou en recherche d’emploi.

Lors de cette première séance, Isabelle GAUDRON, Vice-Présidente du Conseil régional en charge de la formation professionnelle, de l’insertion et de l’orientation a accueilli les participants en leur précisant les objectifs de leur travail et leur rôle :  

« La Région Centre-Val de Loire, c’est grand, c’est 6 départements qu’il faut couvrir ! Vous êtes aujourd’hui les représentants de cette région, dans toute sa persité. C’était le pari et l’objectif que l’on s’était fixé. […] 

L’objectif pour cette année, c’est de construire un nouveau contrat, d’écrire la stratégie de la Région en matière de Formation Professionnelle et d’Orientation. On a déjà fait l’exercice en 2011, et on ne veut surtout pas que ce document soit mis sur une étagère et qu’on l’oublie pendant tout un mandat pour le ressortir pour en faire le bilan. Le précédent contrat a vraiment été un outil qui a guidé tout le dernier mandat.  

[…] Quel va être votre rôle dans ce groupe ? C’est une nouveauté et une volonté personnelle, car on parle trop souvent au nom des autres. Ici vous allez exprimer vos avis et penser l’intérêt général, ce qui va être l’intérêt commun de l’ensemble des habitants. Vous êtes des contributeurs, vous allez écrire un certain nombre de propositions pour améliorer l’accès à la formation des demandeurs d’emploi, des jeunes, l’accès à l’information, ou l’accès à l’orientation. On fait appel à votre expérience, à votre bon sens, et aussi à ce que vous allez pouvoir générer collectivement. Ça permettra de produire de vraies propositions qui seront entendues. Ce n’est pas un gadget, c’est vraiment quelque chose qui nourrira nos débats à notre niveau ». 

« En parallèle nous allons aussi travailler de notre côté, [avec l’Etat, les partenaires sociaux et les institutionnels, avec les professionnels] sur un nombre de sujets, de thématiques. On viendra vous voir et vous viendrez aussi nous dans nos instances pour comprendre comment on fonctionne. Vous allez être contributeurs et, je l’espère, acteurs. Vous allez être les premiers observateurs du processus de décision, d’une action publique et politique. »

Les objectifs étaient avant tout de faire connaissance ; de donner au groupe son mandat pour travailler ; de présenter les objectifs de la démarche citoyenne ; de présenter la politique menée sur la formation et l’orientation professionnelles et de clarifier le fonctionnement de l’instance. 

Les participants ont pu partager leurs motivations et leur engagement dans cette démarche. Ils  sont venus de multiples horizons :  

  • Certains participants sont en reconversion professionnelle ; ils ont suivi une formation pour accompagner celle-ci… Ils pourront témoigner de ce parcours, des difficultés qu’ils ont pu rencontrer, des leviers qui les ont aidés ; de l’apport des formations suivies…

  • Des secteurs d’activités variés : accompagnement à l’entrepreneuriat, agent administratif, commerce, formation, santé, industrie…

  • Quelques participants se sont engagés dans des parcours spécialisés sur la formation et l’accompagnement ;

  • Plusieurs participants sont parents de jeunes lycéens ou étudiants qui s’interrogent sur leur orientation.

  • Et tous sont motivés ! 

A partir de deux questions qui leur ont été posées, « Quelle est votre idée de la formation et/ou de l’orientation ? Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce sujet et qui vous a donné envie de participer au groupe ? » voici les thématiques prioritaires qu’ils ont identifiées :

3 thématiques ressortent des premières discussions au sein du groupe :

  • La formation et l’orientation : un lien avec les entreprises
    La formation a vocation à faciliter et favoriser l’intégration ou la progression en entreprise. Le partenariat avec les entreprises, les branches professionnelles et les OPCA est essentiel. L’immersion en entreprise apparaît également comme un levier grâce aux stages, à l’alternance et à l’apprentissage.
  • La formation professionnelle et l’orientation : un parcours
    Pour beaucoup, il s’agit d’une étape de rebond et/ou de reconversion personnelle et professionnelle. La formation est l’occasion de prendre de la distance et évidemment de monter en compétences. L’accent a été mis sur la formation professionnelle tout au long de la vie.
  • La formation professionnelle et l’orientation : un accompagnement, un coaching et des moments de travail en équipe
    La vie professionnelle n’est plus linéaire mais marquée par des étapes que les professionnels de la formation et de l’orientation aident à franchir par leur accompagnement et leur coaching. Dans ces phases de rebond (recherche d’emploi, reconversion, formation, création d’entreprise,…), les personnes peuvent se sentir isolées. La formation peut être un moyen de se redynamiser par le groupe. 

Des craintes et difficultés liées à la formation et à l’orientation ont pour finir été exprimées. 

Le schéma ci-dessous permet de synthétiser l’ensemble des remarques formulées par le groupe. 

Télécharger le schéma en haute définition dans une nouvelle fenêtre (PNG - 1354 x 788 @ 220 dpi - 368 ko)

Les séances n°2 et n°3 permettront d’établir le 1er rapport sur les attentes et les besoins des citoyens. 

Prochaine séance le 20 juin. Bon courage à tous et merci pour votre implication !

Pour en savoir plus :

Avec la loi du 5 mars 2014, les Régions ont reçu pour compétence de mettre en place, pour le 31 décembre 2016, une stratégie régionale de développement de la formation et de l’orientation professionnelles qui prendra la forme d’un « contrat de développement des formations et de l’orientation professionnelles : CPRDFOP ». Ce contrat sera établi pour 5 ans.

S’il est réalisé par la Région, le CPRDFOP doit se construire au sein d’une instance partenariale qui rassemble les acteurs de l’Etat, de la Région et les partenaires sociaux. Tous trois composent les grands financeurs de la formation professionnelle, de l’orientation et de l’emploi, depuis le lycée et pendant toute la période de vie active des citoyens de notre région. 

Pour réaliser cette politique d’envergure, les décideurs souhaitent prendre en compte l’avis de tous, bénéficiaires des services mis en place et citoyens dans leur ensemble, puis  professionnels de la formation et de l’orientation. 

Le groupe témoin qui va être mis en place sera ainsi la première phase d’élaboration du contrat. Le rapport qui sera réalisé à la suite des travaux permettra d’aider les décideurs dans leurs choix et engagements pour les 5 ans de la vie du contrat. 

En 2011, la Région avait défini sa stratégie de développement de la formation professionnelle. Elle comportait trois grands axes et 20 fiches actions. 

Retrouvez la synthèse de la stratégie, le contrat complet et les fiches actions dans les documents à télécharger en bas de page.

Une évaluation de cette stratégie a été réalisée et peut être consultée dans une nouvelle fenêtre.