Le secteur Sanitaire et social

La région Centre-Val de Loire a fait de l’accès aux soins pour tous sur tout le territoire la priorité de son action. Cet accès aux soins est rendu possible au premier chef par la présence en nombre suffisant de professionnels de santé compétents.

En charge des formations sanitaires et sociales aux termes de  la loi de 2004, la région Centre-Val de Loire a choisi de développer ses formations, de garantir la présence des instituts de formations sanitaires et sociales sur tout le territoire régional au travers des 48 établissements de formation, et de donner aux étudiants les meilleurs conditions d’études.

Au-delà de sa compétence stricte, la Région a également fait le choix d’intervenir sur les conditions d’étude en investissant dans l’amélioration des locaux de ces établissements de formation.

Ces formations permettent pour le secteur sanitaire de se préparer aux métiers suivants : sage-femme, infirmier(e), masseur-kinésithérapeute, ergothérapeute, aide-soignant(e), auxiliaire de puériculture, technicien(ne) de laboratoire médical, manipulateur d’électroradiologie médicale, ambulancier(e) et pour le secteur social : assistant(e) de service social, éducateur(trice) de jeunes enfants, éducateur(trice) spécialisé(e), moniteur-éducateur, technicien(ne) de l’intervention sociale et familiale.

La région Centre-Val de Loire finance le fonctionnement de chacune de ces écoles mais veille également à la situation des étudiants. Elle a en ainsi charge les bourses pour les étudiants de ce secteur.

Retrouvez, par ordre alphabétique, la fiche métier qui vous intéresse : la profession, les débouchés et les salaires, Où préparer les concours, leurs dates ? Où se former en région Centre-Val de Loire ?
Sur le site Etoile : http://www.etoile.regioncentre.fr/GIP/site/etoile/sanitaire-et-social (nouvelle fenêtre)

Le Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

Une stratégie adoptée par la Région pour 6 ans

Le schéma régional des formations sanitaires et sociales, c’est la définition d’une stratégie qui se traduit par 5 grandes orientations ;  elles-mêmes déclinées en 14 fiches-actions.

Le schéma constitue un véritable guide pour l’action engagée par la Région et ses partenaires. Au-delà de l’état des lieux qu’il propose, il identifie les enjeux de la formation pour contribuer à une offre de service de qualité dans le secteur paramédical et médico-social.

Infirmièr(e)s, puériculteur(trice)s, masseurs-kinésithérapeutes, assistant(e)s de service social, éducateur(trice)s spécialisé(e)s, intervenant(e)s à domicile (etc.), le champ des activités du secteur est vaste ; il va du monde hospitalier jusqu’à l’aide à domicile des personnes dépendantes en passant par la prise en charge des personnes handicapées.

Avec 130 000 salariés, le secteur sanitaire et social est l’un des plus gros employeurs de la région aux côtés de l’industrie et du commerce.

Pour ne pas manquer son rendez-vous de la santé et du social, la Région a prescrit son ordonnance. Depuis 2007, elle concrétise son engagement pour :

  • Favoriser et développer l’accès aux formations et aux métiers du secteur, notamment par la revalorisation du dispositif d’attribution de bourses d’études ; l’élargissement de l’aide au premier équipement aux élèves aides-soignants des instituts de formation agréés sur le territoire…

  • Adapter l’offre de formation aux besoins et au territoire, par exemple en déployant prioritairement la formation d’aide-soignant(e) sur 3 sites supplémentaires (Gien, Vendôme et Chinon). Parallèlement des dispositifs spécifiques de formation en cursus partiel sont mis en place dans chaque département de la Région, accueillant à la fois des salariés et des demandeurs d’emploi.De même que pour répondre aux besoins croissants d’ergothérapeutes liés à la mise en place du plan Alzheimer, un premier institut de formation d’ergothérapeutes ouvre ses portes en 2012.Pour répondre au besoin de professionnels infirmiers ou masseurs-kiné thérapeutes, le nombre de places ouvertes à la formation est de nouveau revu à la hausse en 2012 et en 2013…

  • Accompagner l’évolution de l’appareil de formation : Depuis 2005, 13 M€ ont été consacrés à la reconstruction, aux travaux et aux équipements des écoles. La Région poursuit ses efforts de modernisation des écoles en adoptant à nouveau un programme d’investissement quinquennal, malgré l’absence de participation financière de la part de l’Etat.

  • Accompagner les trajectoires professionnelles par la formation tout au long de la vie notamment par la professionnalisation des aides à domicile : chaque année la Région s’associe aux fédérations d’employeurs et contribue financièrement à l’ouverture de 1 500 places de stages d’adaptation à l’emploi indispensables à la professionnalisation des intervenants à domicile confrontés sur le terrain à des situations de plus en plus difficiles…

Note moyenne de l'article : 1.5/5
Noter cet article :
noter l'article

Les formations en région Centre-Val de Loire

Vous souhaitez poursuivre une formation paramédicale ou sociale en région Centre-Val de Loire ?

18 diplômes sont ouverts à la voie directe, avec un total de 59 formations diplômantes dispensées et réparties sur le territoire régional.

Pour vous soutenir pendant votre formation, dans l'un des instituts agréés, la Région peut prendre en charge le coût financier de votre formation et vous accorder une bourse d'études.

Les diplômes dispensés par voie directe en région Centre-Val de Loire sont les suivants :

  • Pour le secteur social :
    • diplôme d'État d'assistant de service social **
    • diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants **
    • diplôme d'État d'éducateur spécialisé **
    • diplôme d'État d’éducateur technique spécialisé
    • diplôme d'État de moniteur éducateur **
    • diplôme d'État de technicien de l'intervention sociale et familiale
  • Pour le secteur sanitaire :
    • diplôme d'État de sage-femme
    • diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute
    • diplôme d'État d'infirmier **
    • diplôme d'État de puéricultrice
    • diplôme d'État de technicien en analyses biomédicales
    • diplôme d'État de manipulateur d'électroradiologie médicale
    • diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière
    • diplôme d'État d'aide-soignant **
    • diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture
    • diplôme d'État d'ambulancier
    • diplôme d’État d’ergothérapeute
    • diplôme d’État de psychomotricien

** Ces diplômes sont également dispensés par voie d’apprentissage

En savoir plus sur la profession, les concours, les centres de formation en région Centre-Val de Loire
http://www.etoile.regioncentre.fr/GIP/site/etoile/sanitaire-et-social (nouvelle fenêtre)

En savoir plus sur la bourse d'études : www.aress.regioncentre.fr/ba045/ (nouvelle fenêtre)