Arts plastiques et musées

© Jakob + Macfarlane - N. Borel photographie

Dans le domaine des arts plastiques, la politique culturelle de la Région Centre-Val de Loire s’appuie sur le réseau des acteurs présents sur le territoire régional.

C’est en accompagnant ces opérateurs, en suscitant l’émergence ou le développement d’interlocuteurs nouveaux, que la Région Centre-Val de Loire cherche à augmenter la présence de l’art contemporain en milieu rural comme dans les zones urbaines. L’objectif de cette politique est de proposer aux publics des actions de qualité réparties au mieux sur l’ensemble des six départements de la région.

Au-delà de la nécessité de confirmer ce réseau, la Région Centre-Val de Loire encourage son fonctionnement comme un tissu permettant à ses protagonistes d’échanger des informations, de travailler ensemble à des opérations communes, de faciliter la mobilité des publics.

Dans cette optique, elle met en place des partenariats étroits avec les structures dont le rayonnement est le plus large. Grâce à des conventions de missions, elle permet au FRAC Centre (nouvelle fenêtre), au Centre de Création Contemporaine (nouvelle fenêtre), au Centre International du Vitrail (nouvelle fenêtr) , à l’Atelier Calder (nouvelle fenêtre), à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Tours (nouvelle fenêtre), à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Bourges (nouvelle fenêtre) ou à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design d’Orléans (nouvelle fenêtre) d’amplifier leur action.

La Région Centre-Val de Loire accompagne également d’autres acteurs (associations, collectifs d’artistes, musées, etc.) grâce à des aides définies en fonction de leur projet.
Son soutien s’organise autour des axes forts de leurs activités :

  • projets éducatifs,
  • diffusion/édition,
  • manifestations évènementielles,
  • collections,
  • création,
  • résidence,
  • itinérance, échanges internationaux…

Ce soutien s’exprime aussi en matière d’aide à l’investissement pour équiper ces structures des outils nécessaires à leur évolution.

En dehors du soutien apporté à ces opérateurs, une politique d’aide à la production destinée à accompagner les artistes porteurs d’un projet de création original a été a mise en place en 2002.

L’ensemble de ces dispositifs permet d’intervenir en faveur du champ varié des pratiques que recouvre la création contemporaine en région, en lien avec les autres disciplines que sont :

  • la danse,
  • le théâtre,
  • la musique,
  • le cinéma 
  • la littérature.

Enfin, c’est le moyen d’envisager le secteur des arts plastiques dans sa globalité, des premières étapes d’une création à sa réception par les publics.

En savoir plus :