La Région de Meknès - Tafilalet au Maroc

Historique

Surnommée la perle du Maroc, Meknès-Tafilalet - l’une des régions les plus étendues du royaume - est peuplée de 2 150 000 habitants. Ses terres agricoles sont parmi les plus fertiles du pays quand, Meknès, sa capitale classée au Patrimoine mondial de l'humanité, offre à ses hôtes de multiples possibilités de découvertes. Carrefour des civilisations, Meknès -Tafilalet (la région) offre un sublime voyage dans l'histoire à travers ses portes monumentales, ses remparts, ses édifices, musées, vestiges et sites archéologiques.

À la suite des échanges fructueux au cours de l’année 2008, Monsieur Chbaâtou, Président de la Région Meknès-Tafilalet, et le Président de la Région Centre-Val de Loire ont signé une convention de coopération le 26 mars 2009 à Orléans et le 23 avril 2009 à Meknès, en concomitance avec le Salon international de l’agriculture du Maroc

Les axes d’intervention

La coopération décentralisée entre la Région Centre-Val de Loire et la Région de Meknès Tafilalet s'appuie sur plusieurs axes d'intervention :

  • Programme de valorisation des Plantes aromatiques et médicinales (PAM) dans la région Meknès-Tafilalet :
    Le projet Plantes aromatiques et médicinales (PAM) vise à améliorer les revenus des petits producteurs locaux, qui sont souvent des femmes. Cet objectif implique d’appuyer l’organisation professionnelle de la filière, d’appuyer la production et la commercialisation des PAM, de promouvoir les produits du terroir, d’accompagner les porteurs de projets en matière de financement, formations et assistance technique, et enfin de soutenir les projets de recherche. A la faveur de la signature d’une convention tripartite, la mise en œuvre du projet a été confiée à l’Agence de développement social (ADS) de Meknès. Les Universités des deux régions sont associées à cette initiative : l’IUT de Tours a ainsi participé à la création d’un DUT Carrières sociales au sein de l’EST de Meknès. D’autre part, des contacts existent entre l’ENA de Meknès (Ecole nationale d’agriculture) et l’ICOA d’Orléans (Institut de chimie organique et analytique) afin développer un travail de recherche sur la caractérisation et la qualité des huiles essentielles.
  • Projet de plateforme pilote d’assainissement et de gestion des déchets à Itzer (Moyen-Atlas) :
    Ce projet, porté par l’IUT de Tours en lien avec l’ONEP (office national de l’eau potable du Maroc), l’Université de Meknès et la Commune d’Itzer, consiste en la mise en place d’une plateforme technologique pour tester différentes filières de traitement des eaux usées et des déchets. Parallèlement, des échanges universitaires et de projets de recherche sur ces thématiques devraient se développer. Des formations seront également proposées aux élus et techniciens des communes rurales du moyen-atlas.
  • Echanges dans le domaine agricole :
    Les deux Régions ont participé en 2010 et 2011 aux Salon international de l’agriculture au Maroc (Meknès) et à Ferme Expo (Tours) à l’occasion desquels ont eu lieu des échanges d’expertise sur la certification des produits du terroir.
    En avril 2011, des entreprises de la région Centre-Val de Loire étaient présentes sur le SIAM et la Région Centr-Val de Loire a animé une table ronde sur les bonnes pratiques de la coopération décentralisée régionale dans le domaine de l’agriculture solidaire à Meknès le 28 avril.
    Enfin, Centre Sciences et l’Agro-pôle Olivier de Meknès ont travaillé à la réalisation d’une exposition interactive valorisant les bienfaits de l’olivier également présentée lors du SIAM.
  • Soutien aux projets éducatifs et culturels :
    Des premiers échanges entre les établissements scolaires des deux régions ont eu lieu en 2010 et devraient s’amplifier en 2011.
    D’autre part, il est envisagé l’exportation du dispositif « Aux arts, lycéens ! » dans les lycées de la région Meknès-Tafilalet. Une délégation composée d’acteurs culturels (Théâtre de l’Imprévu, Jazz à Tours et Cent soleils) était présente à Meknès, afin de travailler avec l’AREF (Académie régionale d’éducation et de formation) à la mise en place d’ateliers de pratique artistiques dans 3 lycées de la région Meknès-Tafilalet au cours de l’année scolaire 2011 / 2012.
  • Coopération universitaire :
    Les deux Régions soutiennent les projets de formations universitaires et de recherche liés aux thématiques de la coopération.
La mise en œuvre et le suivi des accords de coopération décentralisée conclus avec les régions partenaires impliquent des déplacements ou des accueils de délégations, en particulier lors de la tenue des Comités mixtes de coopération. Ces rendez-vous permettent de réaliser un bilan des actions en cours et de tracer les perspectives pour l’année à venir. Le dernier compte rendu de mission et les actualités sont  disponibles ci-dessous dans les « Documents liés »

Lire la dernière newsletter sur calaméo : www.calameo.com/read/000503597aee70de03cc8?authid=NIS2a1zaChtd (nouvelle fenêtre)