La Région du Gorgol en Mauritanie

Historique

L’accord de partenariat entre la Région Centre-Val de Loire et l’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG) a été signé le 30 Avril 2001. Cet accord a permis de poser la première pierre à l’édifice de cette coopération.
Il précise les orientations de la coopération qui se situent dans les domaines de compétence de la Région Centre, à savoir :

  • le développement institutionnel (formation, assistance à maîtrise d’ouvrage…)
  • le développement économique (désenclavement, agriculture, hydraulique villageoise, élevage…)
  • le développement social (santé, éducation, culture…)

La Wilaya du Gorgol

Dans cette région sahélienne du Sud de la Mauritanie, les précipitations sont rares et le climat est chaud. Une végétation tente de survivre avec quelques forêts qui subsistent (acacias, quelques baobabs...). Pendant la saison des pluies, de juillet à octobre (précipitations comprises entre 150 et 350 mm), les terres sableuses se couvrent d’un tapis vert de graminées.
Le relief est dominé par un réseau de vallées et par des collines et plateaux ne dépassant pas 200 mètres d'altitude.

La région est découpée en 4 moughatas et 29 communes, elle compte 250 000 habitants soit 10 % de la population de la Mauritanie, sur une superficie de 13 820 km² (densité : 18 habitants / km²). Depuis ces 25 dernières années, l'attraction de la vallée du fleuve est notable et la population s’est accrue de 60 %.
Issu du brassage de peuples de différentes origines, le Gorgol rassemble divers groupes ethniques (Halpoulars, Maures, Soninkés).
 
Elle affiche le taux de prévalence de pauvreté parmi les plus élevés du pays. Les activités des populations se concentrent sur l’agriculture (décrue, sous pluie, irriguée), l’élevage (bovins, ovins,…), la pêche (fleuve, barrage) et les métiers de l’artisanat et du commerce (teinture,…)
La proportion de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté s'élève à 75% au Gorgol. Cette région constitue la zone la plus touchée par la migration des forces vives (main d’œuvre et intellectuels) vers l’Europe, l’Amérique, l’Afrique de l’Ouest et Nouakchott, à la recherche de meilleures conditions pour la satisfaction des besoins  fondamentaux de leurs familles. Cette région est l’une des plus enclavées.

L'association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG)

L’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG), créée en 2001, est une organisation d’utilité publique apolitique. Elle est ouverte à tous les Maires et Parlementaires de la Wilaya du Gorgol.

L’AMPG a plusieurs missions :

  • coordonner les actions de développement en liaison avec les autorités administratives et communales compétentes ainsi qu’avec les ONG ;
  • contribuer à la promotion du développement socio-économique durable et intégré de la wilaya du Gorgol ;
  • favoriser les échanges d’expériences dans tous les domaines (économique, culturel,…) entre les Moughataas de la Wilaya ;
  • contribuer à la promotion de la coopération décentralisée et favoriser l’éclosion d’une véritable solidarité intercommunale ;
  • contribuer à la formation et à l’information des élus et à la sensibilisation des populations autour des programmes de développement découlant des options fondamentales de l’Etat ;
  • proposer des programmes de développement et des actions de lutte contre la pauvreté et de contribuer à la bonne exécution de ceux mis en œuvre par les pouvoirs publics dans la wilaya ;
  • rechercher des financements pour les projets de développement communaux et intercommunaux ;
  • collaborer avec les ONG nationales et internationales en vue de créer un cadre de concertation et une synergie favorable au développement de la Wilaya.

Les axes d'intervention

L’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol et la Région Centre-Val de Loire ont conclu un accord de coopération décentralisée en 2001.
Les deux parties ont conjointement élaboré un cadre stratégique d’intervention reposant sur trois lignes directrices :

L’Appui au développement local dans le Gorgol :

Le développement local, aussi appelé développement à la base, est un processus utilisant les initiatives locales au niveau des collectivités et des habitants eux-mêmes comme moteur du développement économique. Ce terme regroupe à la fois les initiatives de la société civile locale et le développement des collectivités locales.
Au niveau opérationnel, cette approche est portée par le Centre Régional d’Appui aux Collectivités Locales du Gorgol (CRACLG).
 
Le CRACLG constitue :

  • un lieu de documentation et d’information ;
  • un lieu d’échange et de réflexion ;
  • un lieu d’appui-conseil et de formation.

Afin d’opérationnaliser certaines missions du CRACLG, la coopération a mené un programme conjoint avec le Groupement de Recherche et de Réalisation pour le Développement Rural (GRDR) : le Programme d’Appui aux Initiatives de Développement Local (PAIDEL) qui a permis de réaliser la planification de 10 communes du Gorgol de manière participative avec les populations, d’appuyer les coopératives féminines à travers un fonds d’appui aux initiatives de base (FAIB), et de mettre en place en partenariat avec les communes des ouvrages d’adduction d’eau potable.

  • La promotion des partenariats entre le Gorgol et la région Centre-Val de Loire : la mise en relation des sociétés civiles françaises et mauritaniennes s’opère par le soutien et l’accompagnement des projets portés par des acteurs de la Région Centre-Val de Loire dans le Gorgol et par la mise en relation de structures homologues.Les partenariats visent à promouvoir les échanges culturels, économiques et humains entre les deux régions partenaires et à renforcer les liens entre les deux territoires.
  • Enfin, un appui à la structuration des associations de ressortissants du Gorgol résidant sur le territoire régional.