L'esprit du CAP Viticulture

La Région Centre conforte son appui aux filières dans le cadre de sa stratégie de développement agricole votée en juin 2006. Le Contrat d'Appui au Projet des filières est un des dispositifs phare de la politique régionale en faveur de l'agriculture. Ce dispositif s'appuie sur un diagnostic partagé par l'ensemble des acteurs de la filière. Des enjeux sont identifiés ainsi que des points forts et des points à améliorer.

Les principaux objectifs du CAP Viticulture, identifiés lors du diagnostic de la filière et adoptés par la Commission permanente régionale en avril 2014 sont : 

  • la pérennisation des exploitations pour le maintien d’une économie vinicole forte en région,
  • le maintien du potentiel de production pour le développement d’une image forte du vignoble,
  • la gestion des volumes pour une meilleure stabilité des marchés,
  • le positionnement des produits pour une meilleure stratégie d’entreprise.

Dans ce cadre, la Région Centre renouvelle son soutien financier à la filière à hauteur de 2 124 475 € pour la mise en oeuvre de son programme d’actions sur la période 2014-2018 pour un coût total de 18 924 937 €.

A noter l’une des actions particulièrement innovante et emblématique du CAP Viticulture est la création du Vinipole Centre Val de Loire, qui permet à la filière de se structurer autour de ce pôle de compétence vitivinicole  (recherche, formation, développement). Ce pôle soutenu par la Région Centre dans le cadre de ce CAP Viticulture bénéficie également d’un soutien de 345 000 € dans le cadre du Contrat de Projet Etat/Région centre.

La filière viticole régionale en chiffre :

  •  21 800 ha de vignobles dont 2 090 ha certifiés biologiques
  •  26 AOC
  •  3 100 chefs d’exploitations
  •  4 372 salariés
  •  un réseau de caves touristiques de 220 exploitations et 150 domaines

Vos engagements :

  • Développer les marchés en France et à l’export :
    • Projets Sauvignon Blanc de Loire à destination du marché anglais et rouges de Loire : adaptation des équipements (des caves et coopératives), audit technique, concertation avec INTERLOIRE (AOC) et l’ANIVIT  (vins de pays).
    • Promotion des vins en France et à l’étranger : renforcement des actions menées par Centrexport, formation à l’export pour se positionner sur le marché.
       
  • Tirer profit de l’essor du tourisme viticole afin de promouvoir les vins régionaux au travers d’activités de découverte et de détente telles que Vins Rando, Vitour II.
     
  • Consolider la relation entre production et négoce via des contrats pluriannuels. Ils visent à assurer un volume de production au négociant et un débouché pour le vigneron.
     
  • Maintenir la production et la compétitivité des systèmes de production
    • Pratiquer la complantation c'est-à-dire renouveler les pieds de vigne morts au  du parcellaire.
    • Investir collectivement dans du matériel
       
  • Soutenir la filière des vins biologiques notamment dans un contexte de demande élevée : favoriser les échanges entre vignerons conventionnels et biologiques (BIOCENTRE), acquérir des références, appuyer les producteurs en conversion.
  • Se rapprocher de la recherche pour améliorer la qualité des vins : l’IFV de Tours et la SICAVAC mèneront des expérimentations sur le cépage sauvignon et les rouges de Loire.

 

Adoption du CAP et actualité :

Le CAP Viticulture (de 1ère génération) a été adopté en Juillet 2009 par le président du Conseil Régional du Centre et le président de l’association régionale de la filière viticole (ARFV). Celle-ci est d’ailleurs chargée de l’animation et la mise en œuvre de ce CAP. La Région a mobilisé  2 336 310 € pour la mise en œuvre du programme d’actions de ce CAP.

Avec le Contrat d'Appui au Projet (CAP) 2e génération, la Région Centre consacre un budget de 2,124 M€ à la filière Viticulture

 
Un point pour mieux connaître la filière en région :

La filière régionale :

  • La production :

La région appartient au 3e bassin de production viticole de France : le Val de Loire. La production est répartie sur 22 400 ha dans 2900 exploitations concentrées majoritairement en Indre et Loire.
La production est assez diversifiée (vins de pays, vins de table, vins AOC) bien qu’elle soit orientée vers les vins blancs (51,1% de la production) à cépage unique de qualité (plus de 84% des vins produits sont AOC).
 

  • La commercialisation :

Dans la région plus de la moitié de la production est commercialisée par voie de négoce, c'est-à-dire que l’achat se fait en vrac (suivi d’un conditionnement en bouteille).

Agriculture biologique : plus de 5% de la superficie est consacrée au biologique.


Tendances de la filière :

Le nombre d’exploitations diminue tout comme les superficies dédiées à cette culture. Dans la région les rendements sont plus bas qu’ailleurs en France (45hL/ha contre 53hL/ha).
Un des atouts de la région repose sur l’âge moyen des vignerons : ils sont pour un quart d’entre eux âgés de moins de 40 ans.


Les actions prioritaires en région :
 

  • S’adapter aux consommateurs : faire découvrir le vin, clarifier le système d’étiquette existant (IGP, AOC…)
  • Booster le marché : renforcer les exportations existantes et conquérir de nouveaux pays, développer le tourisme viticole
  • Conserver le potentiel jeunesse en favorisant l’installation de nouvelles générations
  • Optimiser la production sur tous les niveaux : technique, environnemental, sanitaire et qualité.
  • Mettre en place des outils facilitant les relations entre professionnels de la filière comme par exemple entre vignerons et négociants

 

Vitour ou l’émergence de l’oenotourisme :

Un des facteurs essentiels au développement de l’oenotourisme est la qualité des paysages de vignes. Les vignobles du patrimoine mondial travaillent, depuis 2005, au développement durable de leurs paysages et à leur découverte touristique. Ce réseau a été créé à l’initiative de la Mission Val de Loire et de l’Interprofession des vins de Loire, InterLoire, suite à l’inscription UNESCO du Val de Loire en Novembre 2000.
Ce réseau a tenu en 2011 une journée restitution des expériences des vignobles du réseau afin d’évaluer les perspectives de ce tourisme dans la région.
 

 

Les sigles pour les nuls :

-    AOC : Appellation d’Origine Contrôlée
-    ANIVIT : Association Nationale Interprofessionnelle des Vins de Table et des vins de pays
-    ARFV : Association Régionale Filière Vin
-    IFV : Institut Français de la Vigne
-    IGP : Indication Géographique Protégée
-    SICAVAC : Service Interprofessionnel de Conseil Agronomique, de Vinification et d'Analyses du Centre


Pour aller plus loin : http://www.centre.chambagri.fr/filieres/viticulture.html et http://www.vins-centre-loire.com/vignobles/  (nouvelle fenêtre)

Retrouver le CAP Viticulture