Filières locales

Depuis 2018, le soutien aux filières locales est intégré dans la politique agricole du Conseil régional et articulé avec les CAP filières. Instauré en 1984 dans le cadre des Contrats d’Objectifs Locaux (CLO), le dispositif de soutien des « filières locales territorialisées » relevait depuis 2006 de la politique des Contrats territoriaux.

Quelques chiffres

  • 19 filières locales ont été validées depuis la création de cette action. Elles concernent des productions variées (fromages caprins, légumes, noix, viandes, poissons) mais avec une majorité en viticulture (10 filières locales d’Appellation d’Origine Protégée viticoles). 9 filières locales ont achevé leur projet.
  • Parmi les filières locales validées, une grande majorité concerne des Appellations d’Origine Protégée (AOP), c’est le cas pour toutes les filières viticoles soutenues.

Qu’est-ce qu’une filière locale ?

  • Une filière locale concerne des produits agricoles finis et prêts à la commercialisation.
  • La démarche « filière locale » est initiée et portée par un collectif de producteurs (OP et organismes représentants les producteurs conventionnels et en AB, organismes de développement agricoles) mais elle associe tous les acteurs de la production, de la collecte, de la transformation, du négoce et de la distribution.
  • Le territoire de la filière locale est situé en Région Centre-Val de Loire et correspond à un bassin de production géographiquement identifié et cartographié.
  • Les bénéficiaires des aides régionales sont les acteurs de la filière situés sur ce bassin de production.

Le dispositif « Filière locale » s’appuie sur les priorités agricoles régionales telles qu’elles sont définies dans le SRDEII et présentées dans le cadre commun des CAP Filières, tout en permettant aux acteurs agricoles d’une production ciblée de formaliser une stratégie collective de développement durable et de répondre à leurs attentes.

Aller plus loin