L'agriculture en région Centre

L’agriculture de la région Centre est une agriculture leader car elle possède la plus grande SAU nationale de 2 311 400 ha (soit 60% de son territoire). Cette surface est partagée par 25 080 exploitations (dont seulement 630 en agriculture biologique) qui ont tendance à devenir de plus en plus grandes.

Tableau des répartitions des productions agricoles par département (nouvelle fenêtre)

Comme le montre la carte ci-dessus, la région Centre est caractérisée par une très grande diversité de productions agricoles. Cependant, on peut noter la prédominance des surfaces dédiées aux grandes cultures sur les plaines de Beauce, et de Champagne Berrichonne. La principale céréale cultivée sur ces terres est le blé tendre destiné à l’alimentation humaine (58% de la production) et animale de façon secondaire (34%).

Le long de la Loire les paysages agricoles sont marqués par la viticulture et le maraîchage. Plus de 90% du vin produit est de qualité car il bénéficie d’une AOP ou d’un IGP, qui sont des signes officiels de qualité. A titre d’exemple parmi les vins de qualité de la région on peut trouver : le Sancerre.

Les filières animales sont quant à elles plutôt réparties dans le Sud de la région.

Deux filières principales se distinguent :

  • la filière caprine avec ses 5 AOP fromagères (Pouligny St Pierre, Selles sur Cher, Crottin de Chavignol, St Maure de Touraine, Valençay) sur les 11 AOP caprines françaises.
  • la filière viande blanche (porcs et volailles) qui représente trois quarts de l’activité viande de la région. Cette filière est très liée aux productions végétales pour  l’alimentation du bétail qui constitue un débouché primordial.

Les autres filières animales :

  • La filière bovine dénombre 206 000 vaches allaitantes avec une production d’animaux maigres (broutards) vendus pour l’engraissement notamment en Italie et 67 500 vaches laitières réparties sur trois bassins laitiers.
  • La filière ovine est elle aussi présente, de gros efforts sont réalisés afin de professionnaliser les éleveurs qui bien souvent associent l’atelier ovin à d’autres ateliers.
  • Enfin, l’activité équine est bien représentée en région. Cela s’explique notamment par une proximité au bassin parisien qui compte de nombreux amateurs de sport équestre mais aussi par la présence de structures d’envergure.

Enfin les débouchés sont assurés par 155 établissements agroalimentaires (dont les laiteries comme Triballat…) et d’autres commerces de gros produits. Ce secteur de l’aval représente 25 000 emplois.

Des chiffres qui parlent !
  • la SAU est équivalente à 3 236 695 terrains de foot ;
  • la production laitière totale permettrait de remplir 175 piscines olympiques et celle de; vins 40 piscines olympiques ;
  • la production régionale de céréales équivaut chaque année au poids de 1 100 800 hommes de 75 kg soit un peu plus de toute la population marseillaise. Ce chiffre montre la place qu’occupe le Centre pour cette production.
Les sigles pour les nuls
  • AOP : Appellation d’Origine protégée
  • IGP : Indication Géographique Protégée
  • SAU : Surface Agricole Utile (surface dédiée à l’agriculture)