Le tourisme en région Centre-Val de Loire

Les orientations stratégiques

La Stratégie Régionale du Tourisme et des Loisirs 2016-2021 se décline en quatre axes :

  • Renforcer les atouts majeurs du tourisme en région Centre-Val de Loire
  • Enrichir l’offre pour renouveler l’expérience-client
  • Accompagner la montée en compétence et la mise en réseau des acteurs
  • Placer l’expérience-client au cœur de la stratégie marketing

Les chiffres clés du tourisme en région Centre-Val de Loire

L’offre :

  • 130 000 lits touristiques marchands (dont la moitié dans l’hôtellerie de plein air) et 390 000 lits en résidences secondaires
  • 32 700 emplois salariés et non-salariés (dont la moitié dans l’hôtellerie et la restauration et dans les départements d’Indre-et-Loire et du Loiret ; en proportion des emplois totaux, le Loir-et-Cher est au premier rang des départements de la région Centre-Val de Loire, par le poids du tourisme : les emplois de ce secteur y sont donc plus visibles)

La demande :

  • 3 milliards d’euros de consommation touristique annuelle (1 emploi salarié du secteur du tourisme suscite ainsi plus de 90 000 € de retombées économiques par an sur le territoire régional, par les dépenses touristiques, directes et indirectes : hébergement, restauration, transports, visites, achats, locations…)
  • 9 millions de nuitées par an dans les hôtels, les campings (dont près des ¾ dans les trois départements de l’axe ligérien : Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) et les résidences de tourisme et hôtelières, auxquelles s’ajoutent les nuitées dans les autres types d’hébergement : villages-vacances, gîtes, chambres d’hôtes, meublés de tourisme…
  • 9,2 millions de visiteurs par an dans les monuments, sites et musées (dont trois enregistrant entre 800 000 et 1 500 000 d’entrées payantes par an : le château de Chenonceau, en Indre-et-Loire ; le château de Chambord et le ZooParc de Beauval à Saint-Aignan, en Loir-et-Cher ; dont les cathédrales de Chartres, en Eure-et-Loir, et de Bourges, dans le Cher, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO) et auxquels on peut ajouter les utilisateurs des véloroutes dont « La Loire à Vélo » : 935 000 cyclistes ont été comptabilisés en 2015 sur les 900 km de l’itinéraire, en région Centre-Val de Loire et en région des Pays de la Loire.