Dyptique

À l’initiative du FRAC Centre-Val de Loire, les œuvres s’invitent dans les lycées de la région.

Avec « Diptyque », les « habitants » d’un établissement scolaire (élèves, professeur·e·s, personnels, parents) deviennent commissaires d’exposition et sélectionnent les œuvres qui intègrent ensuite leur espace de vie quotidien.

Dans un parcours ponctué par quatre sessions de travail, dont une au FRAC Centre-Val de Loire, l’équipe mise en place conçoit de manière collaborative une exposition pérenne à partir de dessins d’architectes de la collection du. FRAC.

Présentée en diptyque au sein de l’établissement participant, l’exposition propose un dialogue entre une image à grande échelle et un ensemble de dessins encadrés au format original.

Les établissements partenaires 2019-2020 :

Les expositions déjà accueillies dans les établissements

Centre de Formation l’AFTEC, Orléans (45)

L’exposition au sein du Centre de Formation de l’AFTEC Orléans explore la question du « vivre ensemble ».

Particulièrement sensible aux questions d’écologie et d’environnement, l’équipe s’est attachée à sélectionner des projets évolutifs en lien avec la nature, évoquant parfois des structures vivantes.

L’exposition présente des projets de trois architectes de la collection du Frac Centre Val de Loire : David Georges Emmerich, James Wines et Bernard Tschumi, avec comme point commun la volonté de créer des lieux de partage et de rencontre où la circulation libre favorise une ambiance de convivialité.

Lycée Edouard Branly, Dreux (28)

 

L’exposition au lycée Édouard Branly témoigne des réflexions de l’équipe curatoriale sur les relations entre l’individu et l’architecture collective, et sur l’implantation du lycée dans son environnement.

La question de la limite entre le dedans et le dehors, entre le collectif et le privé est abordée au travers de quatre projets d’architectes : DOGMA, Yona Friedman, Chanéac et Miasto

Lycée polyvalent Henri Brisson, Vierzon (18)

La longue histoire et l’architecture hétéroclite du lycée ont conduit l’équipe curatoriale à sélectionner des dessins qui explorent la notion de temps et de transition et abordent la question de la greffe en architecture.

Les projets de Guy Rottier, Haus-Rucker-Co, Klaus Pinter, Peter Cook et Daniel Buren sont ainsi exposés.

Lycée Gaudier-Brzeska, Saint-Jean-de-Braye, (45)

L’exposition au lycée Gaudier-Brzeska se construit autour de l’identité forte de l’établissement et de son architecture étendue et dispersée.

L’exposition se déploie à partir du dessin de La ville du Globe captif de OMA, véritable manifeste en faveur de l’énergie créatrice de la diversité et du pluralisme. Les autres œuvres exposées (projets de Dahinden, Friedman, Chanéac) questionnent l’habitat collectif et la liberté de chacun.

Lycée des métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme Blois Val de Loire, Blois (41)

L’exposition au lycée des métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme questionne l’architecture en tant qu’espace commun dont l’organisation, à la fois dynamique et ordonnée comme une ruche, conditionne la vie d’un individu au sein d’un groupe.

Les références au fonctionnement d’un organisme vivant et aux formes inspirées par la nature sont le point commun entre les œuvres de Chanéac, Arthur Quarmby, Pascal Häusermann, Antti Lovag, et Vittorio Giorgini exposées.

Lycée des métiers de l’Hôtellerie et du Tourisme Blois Val de Loire, Blois (41)

L’exposition au lycée polyvalent Martin Nadaud peut s’envisager comme une histoire : celle de la libération de la forme et de la ligne d’architecture. Pensée comme un récit, avec le réel pour point de départ, elle témoigne de l’aspiration de l’équipe curatoriale pour une architecture organique, en harmonie avec le corps humain.

Sont exposés les projets de James Wines (SITE), de Günter Günschel, de Chanéac et Enric Ruiz-Geli (Cloud 9) .

Contact :
Direction Culture et Patrimoine / Service Création Territoires et Publics
Virginie MULLER
Chargée de mission éducation artistique et culturelle
virginie.muller@regioncentre.fr - 02.38.70.33.05