Appel à Projets - Habilitation des structures dans le cadre du CAP Conversion

La Région Centre-Val de Loire soutient le développement de l’agriculture biologique au travers de sa politique de filière et d’une politique transversale dédiée.

Répondant aux préoccupations professionnelles de conforter la période de forte incertitude qu’est la conversion à l’AB, elle soutient un dispositif d’accompagnement permettant de bien préparer et franchir les étapes de la conversions appelé CAP Conversion.

Le CAP conversion permet le financement d’un diagnostic du système d’exploitation, véritable outil d’aide à la décision, réalisé avant la conversion ou durant les deux années qui suivent celle-ci. Ce diagnostic est réalisé par des structures agréées chaque année suite au dépôt d’une candidature répondant à un cahier des charges précis téléchargeable ci-après.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 14 mars 2020.

Appel à Projets - Accompagnement des entreprises agricoles

Un des trois piliers du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation de la Région voté en décembre 2016 est de mettre en avant « une Région entreprenante et solidaire qui met l’humain au cœur du développement de ses entreprises ».

Ainsi, en matière agricole, au-delà des phases essentielles de l’installation et de la transmission, la Région souhaite mettre l’humain au cœur de ses politiques agricoles pendant toute la vie professionnelle des exploitants. Prises entre des impératifs économiques tendus et de profondes mutations sociétales, les entreprises agricoles de la région doivent s'adapter tout en restant performantes.

Trois volets sont identifiés et regroupés dans le présent appel à projets commun :

  • les ressources humaines : accès au conseil et au remplacement
  • l’accompagnement des structures en situation de fragilité.
  • l’accompagnement stratégique.

Sur le volet ressources humaines, 5 priorités ont été définies :

  • la gestion de l’emploi et des compétences, la gestion des relations dans l’entreprise, l’amélioration des conditions de travail, le management, avec un point particulier sur l’accompagnement au changement
  • la prise en compte des risques sociaux, au-delà des obligations légales
  • le renforcement des compétences liées à l’employeur
  • la valorisation des métiers (seules seront éligibles les actions transversales en complément des actions déjà menées dans les CAP filières)
  • le développement de l’emploi partagé et du recours au remplacementSur le volet accompagnement des agriculteurs en situation de fragilité, en temps de crise ou hors crise, l’appel à projets de la Région doit permettre une approche économique adaptée. L’action de la Région a vocation à être souple et réactive pour les accompagnements individuels et à rester régionale pour les actions de coordination et d’animation des dispositifs. Ainsi, l’accompagnement individuel des agriculteurs en situation de fragilité pourra être financé par la Région quelle que soit la situation de fragilité de l’exploitant, quelle que soit l’étape dans laquelle se trouve l’exploitation au moment de l’appui.

Sur le volet accompagnement stratégique des entreprises agricoles, l’objectif est de proposer un dispositif pérenne qui devra permettre aux acteurs de la filière agricole de travailler sur :

  • la multi-performance des exploitations (performances économique, environnementale, sociale et sociétale) avec un objectif de résilience en particulier accompagnement permettant d’accéder à la certification HVE
  • la gestion des ressources humaines
  • la stratégie d’entreprise
  • la compétitivité de l’entreprise.

Le Conseil régional réserve en 2020 une enveloppe financière indicative de 350 000 € pour l’ensemble de cet appel à projets ouvert du 14 février au 10 avril 200.
 

Concertation sur l’élaboration du « Plan Stratégique National »

L’élaboration du « Plan Stratégique National » qui couvrira les premier et deuxième pilier (FEADER)  de la future PAC 2021/2027 a débuté. Le pilotage de ce travail est assuré par le ministère de l’agriculture.

L’élaboration du diagnostic est la première étape du processus devant aboutir à la validation du « Plan Stratégique National ». Chaque « Plan Stratégique National » doit comporter un diagnostic résumé sur l’agriculture, la forêt et le développement rural.

Ce diagnostic doit être réalisé suivant la méthode atouts-forces-opportunités-menaces. Il doit être présenté par « objectif spécifique », ainsi qu’ils sont listés dans le projet de règlement européen :

  • A. soutenir des revenus agricoles viables et la résilience dans toute l’Union pour améliorer la sécurité alimentaire
  • B. renforcer l’orientation vers le marché et accroître la compétitivité, notamment par une attention accrue accordée à la recherche, à la technologie et à la numérisation
  • C. améliorer la position des agriculteurs dans la chaîne de valeur
  • D. contribuer à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation à ce dernier, ainsi qu'aux énergies renouvelables
  • E. favoriser le développement durable et la gestion efficace des ressources naturelles telles que l’eau, les sols et l’air
  • F. contribuer à la protection de la biodiversité, améliorer les services écosystémiques et préserver les habitats et les paysages
  • G. attirer les jeunes agriculteurs et faciliter le développement des entreprises dans les zones rurales
  • H. promouvoir l’emploi, la croissance, l’inclusion sociale et le développement local dans les zones rurales, y compris la bioéconomie et la sylviculture durable
  • I. améliorer la façon dont l’agriculture de l’Union fait face aux nouvelles exigences de la société en matière d’alimentation et de santé, y compris une alimentation sûre, nutritive et durable, les déchets alimentaires et le bien-être des animaux.

Le ministère de l’agriculture a produit le projet de diagnostic national, sous forme de fiches par objectif spécifique que chaque région peut compléter en fonction de ses spécificités régionales (les ajouts de Centre – Val de Loire sont surlignés dans les documents ci-dessous) avec des chiffres et éclairages régionaux et des besoins concernant la région qui n’auraient pas été déjà identifiés.

Le diagnostic a été  scindé en trois blocs :

  • « développement du secteur agricole », traite des objectifs A, B, C et G  
  • « environnement, climat, attentes sociétales » traite des objectifs D, E, F et I
  • « renforcer le tissu socio-économique des zones rurales » traite de l’objectif H.


 Contact

Vous pouvez réagir sur ce document et/ou déposer des contributions écrites en les adressant à : julie.nunes@centrevaldeloire.fr

Appel à candidatures Plan simple de gestion – CAP Forêt Bois

Un appel à candidatures 2019-2020 est lancé pour l’action C1 – “mobiliser plus de bois dans le cadre d’une gestion durable de la forêt et de son adaptation aux changements climatiques “ - plans simples de gestion “volontaires” (PSG)

Les objectifs de cette action sont :

  • Inciter les propriétaires forestiers à adopter une sylviculture productive et environnementale adaptée à leur forêt, et particulièrement les propriétaires de 10 à 25 ha qui n’ont pas d’obligation de PSG
  • Orienter les propriétaires vers des gestionnaires forestiers,
  • Mobiliser du bois et pérenniser la ressource,
  • Mobiliser les propriétaires forestiers

Le présent appel à candidatures vise à inciter ces propriétaires à se doter d’un document de gestion et à le faire en faisant appel à un professionnel habilité qui sera ensuite à même de réaliser les opérations sylvicoles programmées.

L’appel à candidatures prend effet à compter du 06/07/2019 jusqu’au 31/12/2020. Les professionnels pourront ainsi déposer une demande d’habilitation tout au long de cette période afin de permettre la réalisation de PSG au fil de l’eau.

Sous forme d’un traitement au fil de l’eau pour les évènements de moins de 10 000 visiteurs

 Contact :

Opérations de promotion des terroirs et de la gastronomie des territoires régionaux

L’ambition de la stratégie régionale en faveur de l’alimentation est de faire de la région Centre Val de Loire une région où « l’on mange vraiment bien » et de transformer les acteurs économiques et les citoyens en ambassadeurs des produits et des territoires.
La Région souhaite pouvoir valoriser et faire connaître du grand public les produits du terroir et les professionnels qui les produisent, les transforment, les font vivre.
Pour cela, Elle met en place un cadre d’intervention qui se décline :
           
Sous forme de deux  Appels à Projet pour les évènements de plus de 10 000 visiteurs ouverts

  • du 1er janvier au 31 mars 2020 inclus pour les manifestations se déroulant au premier semestre,
  • du 1er avril au 30 juin 2020 inclus pour les manifestations se déroulant au second semestre.

Sous forme d’un traitement au fil de l’eau pour les événements de moins de 10 000 visiteurs.
 
Contact :