La Région Centre, territoire d’excellence sur l’égalité professionnelle

Aux côtés de Najat VALLAUD BELKACEM, Ministre des droits des femmes, porte-parole du gouvernement, François BONNEAU a signé avec l’État une Convention cadre régionale pour réaliser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Cette convention est un engagement régional pour innover sur le congé parental et l’égalité professionnelle : contribuer à réaliser la 3e génération des droits des femmes, ceux qui sont porteurs d’égalité réelle.

Le 19 novembre 2012, Najat VALLAUD BELKACEM est venue au Conseil régional du Centre pour présider le Comité de pilotage de lancement d’une expérimentation régionale sur l’égalité professionnelle.

Dans le cadre de la feuille de route lancée par le Ministère des droits des femmes, la Région Centre s’est en effet positionnée comme un territoire d’excellence sur l’égalité professionnelle.

François BONNEAU, Président de la Région Centre, puis Gisèle QUERITE, conseillère régionale déléguée à l’égalité, ont rappelé que la Région Centre est engagée depuis plusieurs années sur cet enjeu de société qui recouvrent des réalités très concrètes pour les femmes et les hommes de notre territoire. Cette expérience s’est construite en particulier au travers de la charte européenne pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale et du plan d’actions égalité femmes / hommes adopté en application de cette charte.

Un certain nombre d’actions sont d’ores et déjà engagées pour agir en faveur de l’égalité, impulsées par l’équipe projet mise en place au sein de la collectivité: des actions concernent les politiques régionales, visant notamment les jeunes pour élargir leur choix d’orientation scolaire et professionnelle qui restent très stéréotypés jusqu’à maintenant (volet externe du plan d’actions) ; mais également pour les agents de la Région par différentes prestations, informations et formations (volet interne du plan d’actions).

En 2013, la Région Centre choisit d’innover pour favoriser une égalité professionnelle effective entre les femmes et les hommes, et diffuser cette culture sur les territoires.

Elle s’engage à construire et mettre en œuvre conjointement avec l’État une expérimentation, pour :

  • Réduire et/ou prévenir l’éloignement de l’emploi des personnes ayant arrêté de travailler pour élever leurs enfants pendant un certain temps, afin de sécuriser les parcours professionnels de l’ensemble des actifs concernés ;
  • Faciliter les carrières professionnelles des femmes en incluant les questions des conditions de travail et d’organisation des temps de vie, et en mobilisant tous les acteurs de l’entreprise, en particulier dans les TPE-PME.

En combinant une approche individuelle avec une approche collective, les signataires travailleront avec leurs partenaires pour mettre en œuvre les actions suivantes :

  • Un état des lieux interinstitutionnel quantitatif et qualitatif ;
  • La mobilisation d’une formation individualisée et adaptée pour les personnes ayant arrêté de travailler pour élever leurs enfants pendant un certain temps. Il s’agira de mobiliser différentes prestations existantes sur les territoires et de créer l’éventuel chainon manquant (de type « visa coaching expérimental »). Cette action sera conduite au profit de l’ensemble des actifs concernés par un « congé parental », qu’ils soient demandeurs d’emploi, bénéficiaires d’autres minima sociaux ou salarié-e-s, en portant une attention particulière aux moins qualifié-e-s ;
  • Des actions de sensibilisation sur le partage du congé parental à destination du grand public et en particulier des hommes ;
  • Des approches collectives dans le secteur privé pour accompagner la négociation collective sur l’égalité dans les entreprises, en particulier dans les TPE et les PME : analyse et valorisation de bonnes pratiques sur les accords d’entreprise existants, ateliers de l’égalité professionnelle à destination des partenaires sociaux et des acteurs socio-économiques, plan d’intervention de l’inspection du travail ;
  • Des approches collectives dans le secteur public : au travers du plan d’actions égalité F/H de la Région notamment.

Cette expérimentation associera l’ensemble des acteurs régionaux intéressés au travers d’un comité de pilotage et de groupes de travail techniques, en associant notamment des habitants ayant fait le choix d’un congé parental et des spécialistes des ressources humaines dans les entreprises.

Crédits photos : Géraldine Aresteanu

Pour en savoir plus, contacter : Anne Audouin - anne.audouin@regioncentre.fr

Note moyenne de l'article : 2.8/5
Noter cet article :
noter l'article

Égalité - Discrimination

Rechercher l'actualité


Vidéo à la une

Toutes les vidéos