L’égalité Femmes-Hommes au cœur des collectivités

Inciter les collectivités à agir en faveur de l’égalité femmes - hommes, c’est l’objectif de cette rencontre du réseau régional Agendas 21 « L’égalité Femmes-Hommes au cœur des collectivités » qui s’est déroulée le 7 février 2012 dans l’hémicycle du Conseil régional.

Les inégalités existent dans la fonction publique territoriale. Une vidéo, diffusée en début de cette rencontre a illustré ce constat par des interviews d’agents du siège et des lycées et d’une sociologue.

François Bonneau, Président du Conseil régional  a insisté sur ce fait devant des représentants invités de collectivités de la région Centre : Les choses ne vont pas de soi dans ce domaine…Il ne suffit pas d’appliquer la loi pour atteindre l’égalité femmes – hommes dans les collectivités locales

Les choses ne vont pas de soi...

Il a souligné l’implication de la Région avec la charte européenne signée en 2009 et sa volonté de faire évoluer les mentalités en confrontant les expériences. Il a conclu en incitant les collectivités à s’engager en signant la charte européenne et en élaborant un plan d’actions, en proposant de recenser leurs besoins et en les invitant à contribuer à une dynamique d’échanges de pratiques entre collectivités.

L’Agenda 21 et l’égalité femmes-hommes : un croisement de thèmes innovant

L’animatrice de cette rencontre, Cécile Dublanche, directrice du Centre de Ressources Villes au Carré , a mis en avant l’originalité de cette réunion croisant les deux thématiques et les pistes de progrès qui en découlent.

Isabelle Gueguen de PERFEGAL (Conseil & formation en égalité professionnelle et lutte contre les discriminations) a présenté des corrélations entre développement durable et l’Egalité femmes hommes, au travers d’exemples concrets. Ainsi les déplacements journaliers des hommes et des femmes ont tendance à diverger, conséquence des rôles et « tâches » attribués majoritairement à un sexe ou à l’autre. Lorsqu’une collectivité élabore un plan de déplacement global, elle ne doit pas ignorer ces réalités sociologiques même si elle souhaite les faire évoluer pour les remettre en cause. Il en va de même lorsqu’une action est mise en place en matière d’environnement, d’aménagement du territoire, d’éducation, de sport.

Chausser les lunettes de l’égalité

Des représentants des quatre collectivités signataires de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale (Conseil régional du Centre, Mairie de Saint Jean de la Ruelle, Mairie de Fleury les Aubrais et Mairie d’Azay le Rideau ont apporté leur témoignage sur la signature de la charte et les actions mises en place. Leur engagement est plus ou moins ancien mais tous insistent sur la nécessité de s’engager, de mettre la question de l’égalité au cœur des politiques, de "chausser les lunettes de l’égalité" pour mener les politiques publiques.

Avec ou sans moyens financiers, ils ont tous réussi à mettre en place des actions pour promouvoir l’égalité hommes femmes.

Un exemple original : L’appel des 100 du Conseil général de l’Essonne

Le réseau  L’appel des 100 du Conseil général de l’Essonne crée par le Conseil général de l’Essonne vise à mobiliser les collectivités pour que « l’égalité femmes/hommes soit une réalité en Essonne ». Lancé en 2010,  cet appel a débouché sur l’engagement de plus de 50 collectivités dont 4 signataires de la charte et au développement d’un réseau de référents – élu(e)s.

Gilles Deguet, Vice Président du Conseil régional en Charge de l’agenda 21, a clôt cette rencontre en invitant les collectivités à continuer leur démarche vers l’égalité. Il a proposé de créer des groupes thématiques de travail et d’améliorer les réseaux d’échanges de bonnes pratiques.

Note moyenne de l'article : 2.4/5
Noter cet article :
noter l'article

En région Centre, le compte n'y est pas !

Egalité salariale Femmes - Hommes en région Centre : le compte n'y est pas !

Saviez-vous que les hommes gagnent en moyenne 37% de plus que les femmes dans les entreprises de plus de dix salariés du secteur concurrentiel en région Centre ?

Et pourtant…

  • la majorité des entreprises ne se sentent pas concernées,
  • d’autres peinent à remplir concrètement leurs obligations légales,
  • les acteurs ne savent pas comment négocier sur ce sujet.

Tels sont les résultats de l’étude menée par le cabinet Cisame en mars 2010 sous la coordination du Gip Alfa Centre, avec la participation de l’Etat, de la Région et de la CGT.

Réalisée à partir d’une enquête massive, l’étude a permis :

  • de comprendre les rouages des inégalités salariales, notamment en région Centre ;
  • d’étudier et d’éclairer les pratiques des acteurs ;
  • d’expliquer les freins à l’application de la loi (obligation de remplir un Rapport de Situation Comparée, de mettre en place un plan de résorption des écarts de salaires femmes/hommes…).

Mais les partenaires ont décidé d’aller plus loin dans ce projet, pour accompagner les acteurs à améliorer leurs pratiques. Un « outil pour la négociation salariale », destiné aux acteurs des ressources humaines et représentants syndicaux, met en lumière les indicateurs-clés et les points de négociation possibles.

Note moyenne de l'article : 2.0/5
Noter cet article :
noter l'article

Rechercher l'actualité


Vidéo à la une

Toutes les vidéos