La Région Centre-Val de Loire : championne de France de l’apprentissage

À l’occasion de la pose de la première pierre des travaux de restructuration et d’agrandissement du CFA CMA 45, le Président de Région François Bonneau a annoncé les excellents chiffres de l’apprentissage en Centre-Val de Loire.

L’apprentissage se porte bien dans la Région. Voire même très bien. La Région Centre-Val de Loire est en effet, avec la Région Pays de la Loire, la première région en France pour la part de l’apprentissage dans la formation professionnelle. 6,20% des 16-25 ans sont des apprentis, contre 4,90% au niveau national. En tout, la Région compte un peu plus de 19 000 apprentis sur son territoire.

L’objectif, pour 2019, est de compter 20 000 apprentis. Au vu des résultats des dernières années, cet objectif semble réalisable. Entre septembre 2017 et septembre 2018, l’inscription en première année d’apprentissage a progressé de près de 10%. Deux secteurs tirent cette dynamique vers le haut : l’industrie, qui enregistre une progression de 13% des apprentis inscrits en première année, et surtout le bâtiment qui enregistre une progression de 19% des apprentis inscrits en première année. De manière générale, le nombre d’apprentis a progressé d’un peu plus de 5 % par rapport à l’année passée.
 

Un soutien financier, mais pas que

François Bonneau a profité de cet événement pour rappeler le soutien indéfectible de la Région à l’apprentissage. Ce soutien se traduit par plusieurs actions. Dans un premier temps, la Région participe financièrement au développement de cette filière. 
Entre 2008 et 2018, la Région a consacré plus de 119 millions d’euros aux CFA (Centre de Formation d’Apprentis) pour qu’ils puissent offrir des locaux de qualité et adaptés aux besoins des jeunes. En moyenne, la Région consacre donc environ 11 millions d’euros par an aux CFA. Les CFA de la Région se montrent très dynamiques : 34 nouvelles formations ont été ouvertes à la rentrée 2018 et un CFA des industries agroalimentaires a vu le jour.
La Région soutient aussi le développement à l’apprentissage avec une aide de 514 000 euros aux Centres d’Aides à la Décision (CAD). Grâce à cette aide, plus de 2 084 jeunes ont pu être placés en apprentissage dès début septembre. 2 785 dossiers sont encore en cours de traitement. La Région a également financé la création de 30 postes de développeurs de l’apprentissage, pour un budget de 772 000 euros.

Dans un deuxième temps, la Région souhaite aider les jeunes à trouver un apprentissage plus facilement. Pour cela, elle a créé une bourse régionale de l’apprentissage gérée par le GIP ALFA Centre, qui recense toutes les offres d’apprentissage dans la région et quelques-unes hors région. Ces offres sont disponibles sur le site Étoile (nouvelle fenêtre). Pour simplifier la recherche, la Région a même créé une carte interactive (nouvelle fenêtre) pour permettre aux jeunes de géolocaliser les offres d’apprentissage. Cette carte est diffusée sur les réseaux sociaux de la Région et facilite les démarches pour les jeunes puisqu’ils ont la possibilité de filtrer leurs recherches par département.

Pour les travaux de restructuration et d’agrandissement du CFA CMA 45 (pôle mécanique, soins beauté et bien-être, hôtellerie restauration), la Région Centre-Val de Loire a financé ce projet à hauteur de 8 100 000€, soit 90% de soutien régional au projet.

Soutenir l’apprentissage, c’est combattre les inégalités des territoires

Si la Région accorde tant d’importance à l’apprentissage, c’est parce que cette formation est essentielle pour l’aménagement des territoires.  « L’harmonie territoriale est si fragile aujourd’hui » a insisté François Bonneau. Les communes rurales, les moyennes et petits villes s’inquiètent en effet de leur situation par rapport aux agglomérations et aux métropoles. Le taux de chômage y est régulièrement plus élevé, le nombre de commerces par habitant y est bien plus faible, il est parfois difficile de trouver un charcutier, un plombier ou un coiffeur… En soutenant l’apprentissage, la Région souhaite donner une réponse forte à ces communes. Soutenir l’apprentissage, c’est permettre à ces communes de se développer. Soutenir l’apprentissage, c’est offrir aux jeunes l’opportunité de réussir.

Les chiffres clés de l’apprentissage dans la Région Centre-Val de Loire :

- 1 : c’est la place qu’occupe la Région, au niveau national, en termes de nombre d’apprentis chez les 16-25 ans (6,2%, soit contre 4,9% au niveau nationale)
- 2 : c’est le classement national de la Région pour les crédits consacrés aux apprentis (3 896€ par apprenti, soit 20% de plus que la moyenne nationale)
- 30 : le nombre de postes de développeurs de l’apprentissage financés par la  Région en 2018
- 34 : le nombre de nouvelles formations ouvertes en septembre 2018
- 40 : le nombre de CFA dans la région
- 812 : le nombre de formations proposés dans la région
- 3 336 : le nombre d’offres d’apprentissage qui restent à pourvoir au 18/09/2018
- 19 062 : le nombre d’apprentis aujourd’hui dans la région
- 20 000 : l’objectif du nombre d’apprentis pour 2019
- 119 331 000 : les crédits mobilisés en euros, par la Région, pour soutenir les formations professionnelles depuis 2008

 

Note moyenne de l'article : 5.0/5
Noter cet article :
noter l'article

Rechercher l'actualité


Vidéo à la une

Toutes les vidéos