Un budget soutenant l'innovation, l'éco-régionalité et la solidarité

Budget 2011

Innovation, emplois durables, éco-régionalité et solidarité des générations et des territoires

La Région Centre, par ses choix budgétaires, renforcera son effort d’investissement en 2011, tout en maîtrisant ses dépenses de fonctionnement et son endettement.

En 2011, le budget primitif s’établira à 996 M€, dont 307 M€ pour l’investissement, auxquels il faut ajouter 18 M€ réalisés dans les lycées au titre du Contrat de Performance Energétique, sans oublier l’effet de levier suscité par le fonds de développement pour l’économie verte et les fonds européens.
 
La Région Centre, par ses choix budgétaires, renforcera son effort d’investissement en 2011, tout en maîtrisant ses dépenses de fonctionnement et son endettement. Cet effort est d’autant plus remarquable dans le contexte où l’Etat a transféré des responsabilités et des charges nouvelles aux Régions, de l’autre il a fortement altéré leur autonomie fiscale.
 
En 2011, le manque à gagner lié à la réforme fiscale s’élèvera à 11,15 M€ pour atteindre progressivement 24,6 M€ en 2015. Au total, la perte de recettes représentera 88,7 M€ sur la période 2011-2015 et 120,4 M€ sur la période 2007-2015.
 
Cependant, il est présenté au budget 2011 un effort d’investissement en augmentation de 5%, grâce à la maîtrise des dépenses de fonctionnement (+0,4% malgré une inflation prévisionnelle de 1,5%) et à la mobilisation de la tranche additionnelle de TIPP.
 
Grâce à une maîtrise des dépenses de fonctionnement et de l’emprunt, notre Région conservera une gestion financière exemplaire, qui lui permettra de financer les mesures nécessaires à la préparation de l’avenir pour le territoire régional et ses habitants.
  • L’effort en faveur de l’innovation,
  • La mise en oeuvre d’un fonds de développement en faveur de l’économie « verte »,
  • Le renforcement du dispositif d’investissement dans les lycées, notamment au travers des économies d’énergie,
  • Les efforts pour soutenir l’activité, et l’emploi
  • La poursuite des politiques territoriales

Un budget soutenant 3 axes forts

La majorité régionale a souhaité structurer ses choix politiques et budgétaires pour la mandature autour de 3 axes forts :
  • Une région innovante, pourvoyeuse d’emplois durables ;
  • Une éco-région pour tous ;
  • Une région solidaire des générations et des territoires.

Les grands axes d'interventions régionales en 2011

Répartition du budget régional en pourcentage :

  • Enseignement supérieur et recherche : 4,61 %
  • Europe et Coopération décentralisée : 3,68 %
  • Formation et Education : 44,34 %
  • Transports et déplacements : 22,34 %
  • Aménagement des territoires : 12,15 %
  • Tourisme et Economie : 6,69 %
  • Culture et Sports : 6,18 % 

Une région innovante, pourvoyeuse d’emplois durables

La formation au sens large, du lycée à l’enseignement supérieur et la recherche, mobilise plus de la moitié des ressources régionales. La priorité absolue donnée à l’emploi passe par l’adéquation entre l’offre de formation, la population et le tissu économique régional.
 
Pour accompagner les jeunes, pour lesquels le passage à la vie professionnelle est de plus en plus difficile, la Région poursuivra ses efforts en termes d’orientation, d’accompagnement et de formation, coeur de ses missions, mais aussi, compte tenu des carences étatiques dans les domaines de l’éducation, de la culture et du sport.
 
Nouvelles mesures en faveur de la jeunesse* :
  • « 10 000 parrains pour l’emploi »
  • « Contrat Régional pour l’Emploi et la Qualification »
  • Visa « Compétences Jeunes Centre »
  • « Contrat de Continuité Professionnelle »
  • L’entreprenariat avec l’extension du dispositif « Crea Campus »
 
Nouvelles mesures en faveur de l’activité durable et innovation* :
  • « 10 000 emplois non délocalisables».
  • Diagnostic « innovation croissance » sera proposé à plus de 1000 entreprises.
  • Fonds de développement de l’économie verte qui permettra de mobiliser des investissements à hauteur de 400 M€ destinés au développement des énergies et à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments.
 
Les mesures phares engagées en 2005
  • Cap’Asso
  • Ordi’Centre
  • Trans’Europe
  • Gratuité TER aux demandeurs d’emploi se rendant à un entretien d’embauche.

Une éco-région pour tous : un nouveau modèle économique au service de l’environnement

A 10 ou 20 ans, chacun de nous devra avoir fait évoluer ses pratiques quotidiennes afin que nos modes de consommation, de transport, de chauffage, de production soient adaptés aux enjeux du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources fossiles, et soient respectueux de la biodiversité régionale.
 
Dans ce cadre, la Région Centre s’engage dans le cadre de son Agenda 21 et de son Plan Climat Energie Régional, dans de nouvelles mesures* :
  • Stratégie en matière de biodiversité. En 2011 une démarche globale résolument opérationnelle se traduira par un plan d’actions déclinant les nombreuses initiatives régionales.
  • Les conventions vertes disposeront d’un nouveau cadre d’intervention pour la sensibilisation
  • L’efficacité énergétique des lycées. 18 M€ dans 18 lycées en 2011 et 2012 dans le cadre du Contrat de Performance Energétique et 15 M€ annuels par la Région, pour l’isolation des bâtiments et équipements techniques.
  • Maintien des dispositifs existant en matière d’efficacité énergétique.
  • Pôle d’Efficacité Energétique,
  • Dispositif Isolaris, désormais ouvert aux co-propriétés et à la géothermie
  • Priorité à la question de l’énergie avec le pôle de compétitivité (S2E2),
  • Actions menées en commun avec l’ADEME, (Espaces Info Energie, diagnostics thermiques et le recours aux énergies renouvelable.

Une région solidaire des générations et des territoires

Un Schéma Régional d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire (SRADDT), sera adopté à la fin de l’année 2011.
La Région Centre s’est résolument engagée dans une démarche de démocratie participative, en organisant, à partir d’octobre 2010, 23 forums territoriaux, dans chaque bassin d’emploi de notre territoire, ainsi que 7 forums thématiques.
Première région française par le soutien apporté aux collectivités territoriales de son territoire, la Région Centre entend conforter, au travers des contrats territoriaux, deux priorités qu’elle s’est fixées pour répondre à l’objectif de solidarité : le logement, la santé
 
Nouvelles mesures*
  • Courant 2011, programme de prévention en direction des jeunes avec l’Agence régionale de la Santé, l’éducation nationale et les associations. (complètera les nombreuses actions déjà menées en ce domaine auprès des lycéens.)
  • En matière culturelle, un nouveau dispositif en 2011, les « projets artistiques et culturels de territoires », qui seront élaborés en 2011 et débuteront l’année suivante. (Dans le cadre de la poursuite des saisons culturelles.)
  • Plateforme numérique culturelle, initiée en 2010 avec la mise en ligne de la chaine « Mémoire ».
  • Création d’un Fonds de soutien à la numérisation des petites salles de cinéma.
  • Appels à projets à destination des territoires ruraux début 2011 en s’appuyant sur la richesse des initiatives de leurs habitants et de leurs forces vives.
     
* Pour tout complément d’information sur chacun de ces points, vous pouvez vous reporter au passage correspondant dans le document budgétaire complet disponible en téléchargement ci-dessous.
Note moyenne de l'article : 3.9/5
Noter cet article :
noter l'article