Une double volonté de stabilité et de continuité

Budget 2010
En 2010, le budget primitif de la Région s’élèvera à 995 millions d’euros. Tout comme l’an passé, la Formation, l’Innovation et le Développement durable restent les trois grandes priorités.
Le budget régional primitif 2010 a été présenté jeudi 17 décembre lors de la dernière Session de l’année. Il s’élève à 995 millions d’euros. Défini de « stable » par le Conseil Economique et Social, ce dernier tient compte des difficultés économiques qui touchent la France.
 
Volonté de continuité, en 2010 les priorités budgétaires restent fidèles aux grands axes définis en 2009. Elles sont mêmes renforcées à hauteur de 18,9 M€.
 

Les priorités régionales sont :

  • La Formation - 377 M€ -  avec pour objectif d’élever toujours plus haut le niveau de qualification des apprentis, lycéens, étudiants (incluant ceux des filières sanitaires et sociales), au même titre que celui des adultes à travers la formation tout au long de la vie.
  • L’Innovation - 70,6 M€ - pour faire avancer la science à travers un soutien aux projets de recherche et aux  laboratoires. Objectif : jeter toujours plus de ponts entre la recherche et le monde économique, préparer l’entreprise aux mutations économiques et sociales.
  • L’Environnement et le Développement durable - 165,9 M€ - afin, notamment, de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère et de préserver un éco système riche. Pour cela, l’effort budgétaire portera sur le développement des infrastructures ferroviaires, la performance énergétique des lycées et autres établissements (dépendants de la Région), ou encore, sur la poursuite de déploiement du Pôle d’Efficacité Energétique. Le développement des Technologies de l’Information et de la Communication entre, lui aussi, dans cette problématique. Le budget 2010 en prend donc acte pour que demain chaque habitant, où qu’il soit domicilié en région Centre, puisse facilement accéder à l’Internet haut débit, donc à la société de la connaissance.
 

Ce que fait la Région Centre avec 100 € 

Répartition du budget régional pour 100 € :

  • Enseignement supérieur et recherche : 4,55 €
  • Europe et Coopération décentralisée : 3,08 €
  • Formation et Education : 46,63 €
  • Transports et déplacements : 21,13 €
  • Aménagement des territoires : 12,47 €
  • Tourisme et Economie : 7,02 €
  • Culture et Sport : 5,12 € 
 
Les infos sur les ressources régionales.
 
La poursuite de la stabilité fiscale en 2010.
Depuis 2005, les taux de la fiscalité régionale n’ont pas augmenté. Avec un taux de 2,83 % en région Centre, la taxe professionnelle reste en dessous de la moyenne nationale. La taxe sur le foncier bâti sera de 3,47 %, quant à la taxe sur le foncier non bâti, elle sera de 8,62 %.
 
A noter qu’à partir de 2010, la Région percevra la taxe professionnelle sous forme de dotation de compensation. Elle n’a plus de levier sur la fiscalité directe.
 
Côté fiscalité indirecte.
En 2010, l’évolution de la taxe sur les cartes grises reste calquée sur l’inflation (+1,2%).
Cette année, le tarif sera 32,60 € par cheval vapeur (tarif  restant nettement sous la moyenne des autres Régions.)
 

Evolution des ressources régionales.

L’évolution globale des recettes pour l’année 2010 est de 1,33 %.
 
Cette très faible évolution est liée à deux principaux facteurs :
  • le quasi gel des dotations de l’Etat (+ 0,13% pour la Région)
  • l’impact de la crise sur la fiscalité indirecte, en particulier les cartes grises et la TIPP.
La réforme de la fiscalité se concrétise dès 2010 : la Région n’aura déjà plus le pouvoir de fixer le taux de la Taxe Professionnelle qu’elle percevra sous forme de dotation... En 2011, ce sera l’ensemble de son levier fiscal direct qu’elle perdra : la taxe professionnelle mais aussi la taxe sur le foncier bâti, les seules ressources sur lesquelles elle conservait un pouvoir de décision et qui permettaient un certain dynamisme des recettes.
 
Pour assurer l’équilibre de son budget, cette année la Région empruntera 88,5 M€, soit à peine 9% de l’ensemble de ses ressources.

 

Note moyenne de l'article : 2.3/5
Noter cet article :
noter l'article