Le Conseil régional du Numérique

Projet de loi pour une république numérique

De nouvelles opportunités de développement, de croissance et de partage.

Cette grande réflexion sur le numérique et ses usages est menée dans le même temps au niveau national, dans le cadre de l’élaboration du projet de loi pour une République numérique. Les grandes mesures de cette loi ont été présentées le 26 septembre dernier par Manuel Valls et Axelle Lemaire. Souhaitant faire confiance à « l’intelligence collective », la démarche, inédite, est celle d’une création participative de la loi. Le texte du projet de loi du gouvernement a ainsi été élaboré à partir des 4 000 contributions d’entreprises ; d’administrations et de particuliers reçues, synthétisées et analysées par le Conseil national du numérique.

CRNum -Conseil régional du Numérique - Centre Val de Loire

La Loi Numérique : 9 principes

  • La neutralité du net ;
  • La portabilité des données ;
  • Un droit au maintien de la connexion ;
  • La confidentialité des correspondances électroniques ;
  • Le droit à l’oubli des mineurs ;
  • Une meilleure information des consommateurs sur les avis en ligne ;
  • La publication sur internet des bases de données publiques ;
  • Une meilleure accessibilité ;
  • Le droit d’exprimer et de faire respecter sa volonté sur ses données personnelles après sa mort.

La Loi Numérique : 3 axes

  • Favoriser la circulation des données et du savoir ;
  • Œuvrer pour la protection des individus dans la société du numérique ;
  • Garantir l’accès au numérique pour tous.

Région numérique !

La révolution numérique impacte chaque aspect de nos vies, personnelles ou professionnelles et la Région a fait le choix  d’accompagner cette transformation profonde de notre société.

Parmi les 1res régions à engager une démarche ambitieuse et volontaire dans le domaine de l’aménagement numérique du territoire, le Centre-Val de Loire s’est dotée dès 2011 d’une Stratégie de Cohérence Régionale d’Aménagement Numérique (SCORAN). Elle a poursuivi son engagement par le biais d’actions et d’appels à projet permettant le déploiement d’une politique numérique. Autour de la SCORAN (Stratégie de cohérence régionale pour l’aménagement numérique), elle a mis en œuvre un  programme de développement du Très Haut Débit de  175 M€ ainsi qu’un dispositif d’accompagnement des entreprises du secteur numérique.

En 2016, avec les nouvelles compétences économiques  confiées aux Régions par la loi NOTRe, l’exécutif régional s’est rapidement engagé dans l’élaboration d’un schéma économique (SDREII) qui intègre pleinement le numérique comme vecteur et levier du développement et de l’innovation.

La Région Centre-Val de Loire a souhaité aller plus loin en  co-construisant un cadre cohérent, ambitieux et partagé pour les usages et les services numériques. Elle a ainsi mobilisé les acteurs du numérique et les habitants lors des Etats Généraux du Numérique.

Grâce aux contributions de 1 500 personnes et du site plateforme de concertation lancé en juillet 2016, la Région Centre-Val de Loire a pu identifier ; échanger autour des usages et des services numériques ; partager les enjeux, problématiques et expériences, afin d’élaborer une STRATEGIE REGIONALE DU NUMERIQUE co-construite.

Un 3e pilier est venu s’ajouter aux 2 premiers : la Stratégie régionale des Usages et des Services Numériques.

En co-construisant cette Stratégie, la Région a fait du numérique un outil au service de tous les habitants et de tous les territoires.

Porter le numérique comme levier du développement et de l’innovation.

Parmi les 1ères régions à avoir engagé une démarche ambitieuse et volontaire dans le domaine de l’aménagement numérique du territoire, le Centre-Val de Loire s’est dotée dès 2011 d’une Stratégie de Cohérence Régionale d’Aménagement Numérique (SCORAN). Elle a poursuivi son engagement par le biais d’actions et d’appels à projet permettant le déploiement d’une politique numérique.  En 2016, avec les nouvelles compétences économiques  confiées aux Régions par la loi NOTRe, l’exécutif régional s’est rapidement engagé dans l’élaboration d’un schéma économique (SDREII) qui intègre pleinement le numérique comme vecteur et levier du développement et de l’innovation.

Concerter les acteurs et usagers pour agir au plus près des besoins.

Un 3e pilier est venu s’ajouter aux 2 premiers : la Stratégie régionale des Usages et des Services Numériques, votée en juin 2017. Pour l’élaborer, la Région a de nouveau fait le choix de la co-construction, avec les acteurs du territoire et les habitants, à l’occasion des Etats Généraux du Numérique (mai à oct. 2016) ; et via une plateforme numérique de concertation. Près de 1 500 personnes ont participé à cette grande concertation.

Ma région Numérique : 7 enjeux

  • Porter des valeurs partagées et une éthique plaçant l’usager au centre des transformations et innovations publiques,
  • Faciliter l’accès aux services notamment publics et à la santé,
  • Rendre les territoires plus attractifs,
  • Avoir un impact en termes d’emploi,
  • Favoriser l’accès à la connaissance, à l’éducation et l’inclusion sociale,
  • Adapter les formations et la transmission  à ces transformations,
  • Améliorer l’accès à la culture, la mobilité…

Une Stratégie régionale pour développer le numérique sur nos territoires

Doter la Région d’un cadre d’intervention pour le développement du numérique au service des politiques régionales et de tous les territoires.

Construire ENSEMBLE une région Numérique pour tous et sur tous les territoires.

La Stratégie Numérique Régionale constitue un document de référence qui :

  • propose un corpus de valeurs ;
  • définit une perspective de développement social, sociétal et économique ;
  • précise une liste de projets structurants sur les thèmes relevant des responsabilités régionales ;
  • organise une animation des communautés et une gouvernance ouverte.

En co-construisant cette Stratégie, la Région a fait du numérique un outil au service de tous les habitants et de tous les territoires, grâce à 18 mesures répondant à 4 grandes ambitions :

  • Généraliser l’accès aux réseaux et aux données ;
  • Poursuivre son soutien fort pour le déploiement des infrastructures numérique (13 M€ en 2017 sur une aide globale de 172M€).
  • Lancement de la démarche régionale autour de l’information géographique et de l’Open Data.
  • Soutenir et accompagner l’écosystème numérique régional ;
  • Création, lancement et animation du CrNum
  • Mise en oeuvre du fonds « Loire Valley Invest » en partenariat avec les métropoles de Tours et d’Orléans et les partenaires bancaires
  • Expérimentation d’un soutien à la transition numérique des TPE/PME
  • Diffuser et valoriser la culture numérique ;
  • Création et accompagnement d’un réseau régional d’espace de médiation numérique (EPN)
  • Organisation d’un salon régional du Numérique, participation aux salons et particulièrement au ViVATECH 2018 sous l’angle du Govtech,
  • Soutien aux formations labellisées Grandes Ecoles du Numérique.
  • Mise en oeuvre des Visas Pro Numérique et des Parcours Métiers dans le domaine numérique
  • Mise en oeuvre de la démarche « Lycée et CFA du futur »
  • Expérimenter les usages numériques de demain sur les territoires.
  • Lancement d’un AAP e-santé sur la thématique du maintien à domicile
  • Création d’un fonds de soutien réactif aux initiatives numériques
  • Lancement de la démarche Carte jeune
  • Lancement du Région Lab’ E-Santé
  • Accompagnement des initiatives E-sport, réalisation d’une étude régionale en lien avec France eSport

Pour porter cette démarche ambitieuse, la Région Centre-Val de Loire mobilise 30 millions d’euros.